> >

Les relations Brésil - Iran et la question du nucléaire

N°10-02 Avril 2010


Le président brésilien Lula mène depuis son arrivée au pouvoir en 2003 de nombreuses interventions diplomatiques afin de permettre à son pays de s’affirmer toujours plus comme un acteur global. Ce dynamisme diplomatique a déjà porté ses fruits puisque le Brésil a réussi à s’imposer dans tous les grands forums internationaux comme un interlocuteur indispensable. Pour marquer la fin de son deuxième mandat présidentiel, Lula désire passer une autre étape dans la projection internationale du Brésil en intervenant dans la résolution des grandes crises mondiales. Les Brésiliens se sont ainsi engagés diplomatiquement dans le dossier sensible du nucléaire iranien en adoptant une posture conciliatrice. Le rapprochement entre le Brésil et l’Iran fait polémique à la fois au niveau interne mais aussi sur la scène internationale. Se pose alors la question de savoir si cette stratégie brésilienne sera bénéfique pour la promotion internationale du géant sud-américain ou au contraire ternira-t-elle sa « bonne image » traditionnelle auprès de la communauté internationale ?

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin