> >

Relation Brésil-Paraguay : la montée des tensions

N°09-05 Juin 2009


Depuis l’arrivée au pouvoir de Fernando Lugo en août 2008, les tensions entre le Paraguay et son puissant voisin, le Brésil, vont croissantes. À l’origine de ces dissensions se trouvent les exactions commises par les paysans sans terre paraguayens à l’encontre des Brésiliens émigrés dans leur pays afin de cultiver du soja. Ce petit État enclavé compte plus de 300 000 paysans sans terre et la répartition la plus inégale au monde de la propriété terrienne. La renégociation du Traité d’Itaipú, qui dispose de l’électricité produite par le barrage binational du même nom, représente une autre pomme de discorde entre les deux voisins. C’est que le Paraguay considère injuste d’avoir à vendre son excédent énergétique exclusivement au Brésil, et ce, bien en deçà de sa valeur marchande. Cette chronique met en exergue la perspective paraguayenne de cette relation ainsi que les développements récents dans les deux dossiers susmentionnés.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin