> >

Elections présidentielles 2009 : Le Salvador sur la voie du changement ?

N°09-03 Mars 2009


La victoire de Mauricio Funes, candidat officielle du FMLN aux élections présidentielles du 15 mars 2009 marque, sans conteste, un tournant dans l’histoire démocratique récente de ce petit pays d’Amérique centrale.
La défaite de Rodrigo Avila, candidat de l’Arena, principal parti de droite au pouvoir depuis deux décennies, est sans appel. Elle fait suite au recul électoral enregistré par l’Alliance républicaine nationaliste lors des élections générales de janvier 2009, à la
consolidation du Fmln comme première force politique du pays et à un début de recomposition sociopolitique à l’oeuvre au cours des campagnes legislatives et présidentielles.
La majorité des électeurs salvadoriens a donc choisi de faire confiance à Mauricio Funes, journaliste de formation et candidat officel de l’ancienne guérilla reconvertie en parti politique. Face à un adversaire qui n’a pas fait l’unanimité dans son propre camp et qui
a pâti d’une certaine usure du pouvoir, Mauricio Funes a su incarner les espoirs de renouveau, de changement et de reconciliation, 17 ans après la signature des accords de paix ayant mis fin à une guerre civile meurtrière.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin