> >

La problématique commerce-culture et ses conséquences sur la diversité culturelle : des enjeux qui concernent le Québec

No 03. Février 2003


Introduction

La mondialisation est une notion qui fait couler beaucoup d’encre. Les citoyens lui ont manifesté leur mécontentement lors des rassemblements de Seattle, en 1999, ce qui a alors abouti à l’échec de la troisième Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce ( OMC ). C’est en partie grâce à une de ses facettes, et plus spécifiquement grâce à l’Internet, qu’une autre de ses facettes, l’Accord multilatéral sur l’investissement (AMI) (portant sur la mondialisation des investissements) n’a pu être adopté, une version de cet accord ayant été rendue disponible sur Internet et ayant suscité le mouvement d’opposition de la société civile et de certains pays, dont la France.

La culture n’échappe pas au mouvement consistant à accélérer la libéralisation des services. Et là aussi, l’on se retrouve entre deux tendances : d’une part, les citoyens veulent partager les cultures des autres pays, ce qui est possible grâce à la mondialisation des communications, Internet et télévision par satellite aidant, et d’autre part, ces mêmes citoyens craignent de perdre en partie leur culture et leur identité nationales à cause de la libéralisation commerciale du secteur culturel.

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin