> >

Le CEIM accueille deux nouveaux post-doctorants

Sous la direction de Michèle Rioux et Romain Lecler

,

Le CEIM désire souhaiter la bienvenue à deux post-doctorants, Jérôme Pacouret et Jean-Michel Chahsiche. Nos deux nouveaux membres seront sous la direction de Michèle Rioux et Romain Lecler.

Jérôme Pacouret

Jérôme Pacouret est docteur associé au Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP) et coresponsable du réseau thématique « Sociologie des intellectuels et de l’expertise » de l’Association française de sociologie. Soutenue en 2018 à l’EHESS, sa thèse de sociologie est consacrée aux luttes de définition des auteurs de cinéma et de leurs droits de propriété en France et aux Etats-Unis depuis les années 1900. Il a codirigé un numéro d’Actes de la recherche en sciences sociales portant sur les transformations des champs de production culturelle à l’ère de la mondialisation, ainsi qu’un numéro de Biens Symboliques / Symbolic Goods consacré au concept d’autonomie en sociologie de la culture, de l’art et des idées. En 2019, il mène des recherches postdoctorales sur la qualité de l’information journalistique au sein de l’Institut de recherche médias, cultures, communication et numérique (Université Paris 3) et publie un premier ouvrage tiré de sa thèse, intitulé Les droits des auteurs de cinéma. Sociologie historique du copyright et du droit d’auteur. Dans le cadre de son stage postdoctoral au CEIM, il étudie la réforme en cours du droit d’auteur canadien, et tout particulièrement ses dimensions internationales, l’émergence de nouvelles formes d’expertise en matière de propriété intellectuelle et les transformations des rapports de force entre les acteurs concernés par le droit d’auteur.

Jean-Michel Chahsiche

Jean-Michel Chahsiche est docteur associé au Centre de sociologie et de science politique (CESSP, Université Paris 1/EHESS). Ses recherches portent essentiellement sur l’histoire sociale des idées économiques et la sociologie des économistes. Sa thèse, soutenue en 2019, a ainsi porté sur le marché français du livre d’économie depuis 1945. L’édition économique y sert d’analyseur de la formation et des usages d’une culture économique légitime, dont on peut identifier l’offre et la demande. Il a notamment publié dans Raisons politiques un article étudiant les facteurs de transformation de la politique éditoriale de Maspero/La Découverte en matière d’économie, et dans Sociologica une étude sur la circulation internationale du Capital au XXIème siècle de Thomas Piketty. Il est membre du projet Crossroads of intellectual history, qui réunit des chercheurs de l’EHESS et du département d’histoire de NYU et du bureau du réseau thématique « Sociologie des intellectuels et de l’expertise » de l’Association française de sociologie. 
Dans le cadre de son stage post-doctoral à l’UQAM, il étudie les modes d’intervention intellectuelles des économistes et tout particulièrement le rôle qu’il joue dans l’internationalisation des champs intellectuels.

Mots-clés : FormationsÀ la une
Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin