UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publications

Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique

Cycle de conférences virtuelles interactives (Zoom et FaceBook)

La démocratie et la justice au temps de la COVID (et après)

Mardi 6 octobre 2020, 14h, en ligne

1re séance :

Séverin Yapo, maître de conférences à l’Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire

Sur la gestion de la pandémie en Afrique

Il est difficile de juger à vif du poids des événements. On a ainsi caractérisé tour à tour la pandémie actuelle comme un point de rupture du productivisme, du capitalisme ou de la mondialisation contemporaine, mais aussi, à l’autre bout du spectre, comme l’occasion d’une surenchère médiatique et politique sans précédent. Quelle soit ou non fondées, toutefois, les surenchères produisent aussi des effets. Les conséquences économiques de la pandémie sont déjà très fortes, bien qu’encore mal discernables à long terme. Sur le plan politique, on assiste à un renouveau parfois spectaculaire du rôle des États sur lequel existent et s’opposent plusieurs interprétations. S’agit-il d’ajustement temporaires ou peut-on y voir les signes d’un changement d’orientation politique plus général ? N’y a-t-il pas là aussi des manifestations d’une propension et capacité nouvelle au contrôle étatique de la vie sociale ? Dans plusieurs sociétés dont le Québec, la crise a déjà conduit par ailleurs à de sévères remises en question du sort réservé aux personnes âgées en résidence d’accueil. Ce ne sont là que des exemples parmi d’autres de questions qui touchent directement aux défis et aux enjeux au cœur de la réflexion de la Chaire Unesco sur les fondements de la justice et de la société démocratique. Nous proposons donc pour l’année qui vient, et en tenant compte nous-mêmes des effets de la pandémie sur la vie universitaire, un cycle de conférences à distance visant à éclairer certains des principaux défis posés par les aléas et les exigences mondialisés de la santé publique.

Quel rôle pour l’État et la justice redistributive ?

Compte-tenu des mesures publiques à prendre pour lutter contre la pandémie, faut-il ou non s’inquiéter pour les libertés individuelles en Occident et ailleurs ?

Assistons-nous à une crise civilisationnelle à penser en lien avec l’ensemble des défis environnements du monde contemporain ?

La pandémie et sa gestion ne révèle-t-elle pas un accroissement des méfiances populistes envers les discours qui se veulent fondés sur la science et la raison ?

Que révèle la gestion différenciée de la crise, selon les pays et les continents, de l’état du monde ?

Quelles sont les avenues de réflexion critique qu’esquissent déjà les courants majeurs de la pensée politique ?

Consultez l’enregistrement de l’événement.

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/625237858355039/

Chaire Unesco – UQAM : www.unesco.chairephilo.uqam.ca