UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Publications

Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC)Anne-Marie D’Aoust

Lancement : Rapport de recherche Spouse and Partner Immigration to the United Kingdom

19 juin 2017

HUTTON, J. et WRAY, H. (dir.) (2017). Spouse and Partner Immigration to the United Kingdom : History and Current Issues in British Immigration Policy, Université du Québec à Montréal, Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC), 78 p.

C’est avec un immense plaisir que le CRIEC vous annonce la parution du rapport de recherche Spouse and Partner Immigration to the United Kingdom : History and Current Issues in British Immigration Policy réalisé dans le cadre du projet Migration de mariage et technologies de l’amour : comprendre la gouvernementalité de la migration de mariage en Europe et en Amérique du Nord dirigé par Anne-Marie D’Aoust, professeure au département de sciences politiques et co-directrice du CRIEC de l’Université du Québec à Montréal.

Vous pouvez lire le rapport intégral en vous rendant à l’adresse suivante : http://marriagemigration.com/document/spouse-and-partner-immigration-united-kingdom-history-and-current-issues-british

Ce projet d’envergure examine la façon dont la réunification familiale impliquant des conjointes et des conjoints (appelée couramment « migration de mariage ») est devenue l’objet d’une attention étatique et le théâtre d’interventions politiques soutenues au Canada, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Ces interventions visent notamment à mieux juguler les flux migratoires dans un contexte où la réunification familiale est devenue le mode d’entrée légal privilégié et où des considérations sécuritaires remettent en cause les politiques d’accueil. Les pressions pour resserrer les politiques d’immigration au nom de l’impératif sécuritaire semblent toutefois aller à l’encontre d’un principe fondamental des démocraties occidentales, à savoir le « droit » à la famille - à tout le moins pour les citoyens.

Pour connaître plus de détails sur les développements du projet, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : http://marriagemigration.com/fr

The Study

This summary report is part of a study on spouse and partner immigration through the regulation of family reunification in Canada, the US, the UK, France and the Netherlands. The study covers the decade from 1995 to 2015, a period of more intense political and media scrutiny of immigration and more stringent immigration restrictions.

The project examines the following key issues :

- What underlies current concerns about spousal immigration through family reunification, and what effect do these concerns have on immigration policies ?

- How can the apparent incompatibility between the rationale behind bureaucratic regulations be reconciled with the assessment of emotions (such as love) by government officers ?

More specifically, this project is intended to provide a comparative empirical analysis and theoretical explanations of the subject. As the first transatlantic study of regulations governing immigration marriage, this investigation aims to :

- Summarize and analyze the legislation, policies and institutions developed by five nations to regulate spousal immigration through the family reunification process ;

- Document and explain how Canada, the US, the UK, France, and the Netherlands view immigration marriage as a security issue requiring action ;

- Analyze and compare the impact of institutional regulations and modifications respecting immigrant mobility, admission and access to citizenship. The effect of laws and policies in the above five countries on same-sex and queer couples is also examined ;

- Explain how the fact that marriage has become a political and a security issue derails or reinforces the theorization of rights and citizenship in Western liberal democracies.