> >

Concours de dissertation économique : « Régulation privée et intérêt public »

Date limite : 24 août 2018


Concours de dissertation économique : « Régulation privée et intérêt public »

Considérant la présence de plus en plus marquée des acteurs privés dans le domaine réglementaire et, plus généralement, dans celui de la régulation des marchés, trois questions vous sont posées :

1) Comment cette tendance se fait-elle sentir dans le domaine de la vie économique que vous avez étudié ?

2) Quels sont les effets positifs et négatifs de cette tendance que vous observez dans le domaine choisi ?

3) La régulation des risques et des externalités associés à cette tendance demande des approches et des méthodes nouvelles (intérêt public et droits individuels). Que proposeriez-vous ?

Premier prix : 5 000 $
Deuxième prix : 2 000 $
Troisième prix : 1 000 $

Conditions

Les dissertations doivent être déposées avant le 24 août 2018 auprès du secrétariat du CEIM (local A-1565, pavillon Hubert-Aquin, UQAM).

Le texte ne doit pas dépasser 15 pages (hors bibliographie) et être le plus concis possible. Caractères : Century 11. Interligne : 1,15.

Un comité composé de trois (3) professeur.e.s départagera les candidats.

Annonce des résultats le 31 août 2018

Partager sur :

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin