Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du sud et sa diaspora (CERIAS)

Conférence-midi

Les gouvernements locaux et le dynamisme du fédéralisme indien

Jeudi 4 avril 2019 de 12h30 à 14h, salle A-3440, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

Par Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ)

Conférence, dans le cadre des midis-CRIDAQ, de Mme Catherine Viens, doctorante, Département des sciences politiques, Université du Québec à Montréal.

Résumé de la conférence

Les gouvernements locaux jouent un rôle de plus en plus important dans la gouvernance des pays fédéraux. Leur reconnaissance constitutionnelle est un phénomène contemporain qui s’observe dans plusieurs États fédéraux, tels que l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Inde, ce qui impose d’adapter la théorie du fédéralisme eu égard à sa pratique. Alors que la littérature traite généralement des obstacles institutionnels que pose le système fédéral indien aux gouvernements locaux, leur potentiel et leur rôle dans un système fédéral sont toutefois peu explorés. À cet égard, l’intégration du système de gouvernements locaux (Panchayati Raj) dans la Constitution indienne en tant que troisième ordre de gouvernement fait de ce pays un cas particulièrement instructif. Son influence grandissante dans la gouvernance environnementale en fait un laboratoire privilégié pour étudier son potentiel réformateur dans un système fédéral. En exposant d’une part en quoi les gouvernements locaux peuvent participer à la redynamisation du fédéralisme et en présentant ensuite le contexte indien, cette conférence a pour principal objectif de soulever des réflexions sur le fédéralisme en Inde.

Biographie du conférencier

Entrée gratuite, inscription recommandée.