Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Séminaires et conférences | Conférence publique

Les travailleuses du ‘care’ au Québec : entre précarité et résistance

5 décembre 2014

Une panoplie de politiques publiques cible les familles et les individus qui ont des besoins liés aux soins aux personnes, à la garde d’enfants ou à l’aide à la vie quotidienne. L’État, qui finance en partie ces services, vise l’efficience économique par des coûts réduits. Ce sont donc souvent les travailleuses du care- des femmes souvent racisées et souvent issues d’une immigration récente- qui œuvrent en maison privée qui assument une partie importante du fardeau de cette quête d’efficience économique : peu de reconnaissance sociale, des maigres salaires, des risques non reconnus par le système de protection de la santé et la sécurité du travail, manque de prévisibilité des horaires, d’avantages sociaux restreints, absence de représentation syndicale, etc. Elles sont mal protégées et vivent une situation de précarité importante, mais à degrés variables. Au cours des dernières années les travailleuses du care ont développé des stratégies d’organisation et résistance qui leur permettent de contrebalancer les rapports de pouvoir vis-à-vis leurs employeurs et d’améliorer leur sort. Les présentations des conférencières, des chercheuses impliquées depuis plusieurs années dans l’étude des professionnelles du soin et de l’assistance, permettront d’éclairer les dynamiques de précarisation et résistance dans lesquelles ces travailleuses sont impliquées.

Conférencières
• Stéphanie Bernstein, professeure, Département des sciences juridiques, UQAM
• Louise Boivin, professeure, Département de relations industrielles, UQO
• Jill Hanley, professeure associée, École de service social, Université McGill

Vendredi 5 décembre 2014, 12h30 à 14h00
Salle R-M120, Pavillon Pavillon des Sciences de la gestion, UQAM
Inscription obligatoire (sans frais) criec2@uqam.ca

Pour toute demande d’information, veuillez contacter le CRIEC à criec@uqam.ca.

D'autres activités

Appel à communications | VigieAfriques | Cap-Afriques GRAAL

Appel à propositions pour numéro spécial Vigie-Afriques avril 2021

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Date limite : 3 mars 2021

Séminaires et conférences | Conférence en ligne

Borders in multiscalar, pluridisciplinary perspectives

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Mercredi 3 mars 2021, dès 12h30, en ligne


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)