Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Les marchés de la gestion collective des droits d’auteur

Vendredi 19 mars 2010
de 10h30 à 12h, local A-1715, pavillon Hubert-Aquin, UQAM, métro Berri-UQAM

Conférence donnée par Adriane Porcin, adjointe de recherche au Centre de Recherche en Droit Public et au Regroupement Droit et Changement de l’université de Montréal.

La délimitation du marché pertinent est l’étape préalable à toute mesure du pouvoir dont disposent les entreprises dans un secteur donné. En pratique, le juge ne recherche pas une définition exacte du marché en cause, mais une délimitation suffisante pour permettre l’application des règles de la concurrence. Il s’agit d’une opération intellectuelle qui relève de l’appréciation, du jugement, et non de la constatation. Les juges rassemblent un faisceau d’indices, selon deux critères principaux : le marché de produits, ou dimension matérielle du marché, et le marché géographique.

Or, le développement du commerce électronique - en complément mais aussi en concurrence des formes classiques de distribution - s’est effectué selon une logique qui défie les critères traditionnels d’identification des marchés, en s’adressant aux consommateurs sans autres limites que celles de leur propre équipement informatique et de leur connexion internet. Compte tenu de cette spécificité, la prise en compte du développement du commerce électronique par le droit de la concurrence nécessite-t-elle une redéfinition de la notion de marché pertinent ?

Dans le contexte de la gestion collective des droits d’auteur, nous mettrons dans un premier temps en lumière les insuffisances des critères classiques de délimitation du marché pertinent, avant de nous intéresser aux solutions théoriques et jurisprudentielles développées pour prendre en compte les spécificités de l’octroi de licences de droit d’auteur en ligne.

Organisé par

D'autres activités

Appel à communications | VigieAfriques | Cap-Afriques GRAAL

Appel à propositions pour numéro spécial Vigie-Afriques avril 2021

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Date limite : 3 mars 2021

Séminaires et conférences | Conférence en ligne

Borders in multiscalar, pluridisciplinary perspectives

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Mercredi 3 mars 2021, dès 12h30, en ligne


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)