Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Monographies | Co-édition CEPES

Le Guide du maintien de la paix 2007

4 octobre 2006

Le 5 novembre 1956, au plus fort des combats entre belligérants autour du canal de Suez, en Égypte, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait une résolution inspirée par Lester B. Pearson et créant la première force d’interposition de l’ONU. Les casques bleus étaient nés. Depuis 50 ans, ils jouent un rôle majeur dans le maintien de la paix et de la sécurité internationale. Leur succès est tel qu’il a inspiré de nombreuses organisations internationales et régionales. Aujourd’hui, une trentaine de missions de paix, conduites par différentes organisations ou groupes d’État, existent de par le monde.

Cette multiplication des missions soulèvent toutefois une question : qu’est-ce au juste qu’une opération de paix ? Question d’autant plus pertinente que les paramètres fixés par Pearson et l’ONU pour la création des missions de paix ont évolué ou changé. Les missions actuelles recouvrent de nombreuses pratiques qui vont du maintien à l’imposition de la paix. À l’occasion de la cinquième édition du Guide du maintien de la paix, neuf chercheurs font le point.

Coulon, Jocelyn (dir). Le Guide du maintien de la paix, 2007, Montréal : Athéna Éditions, co-édition CEPES, 2006.

TABLE DES MATIÈRES
***

- Introduction
Jocelyn Coulon ;

- Définition et délimitation des opérations de paix
William J. Durch & Tobias C. Berkman ;

- Les opérations de paix des Nations unies ; les normes fixées par le rapport Brahimi mises à l’épreuve
Alexandra Novosseloff ;

- Marcher sur la corde raide : le maintien de la paix et le maintien de l’ordre impérial
David Last ;

- Concevoir une opération de paix aujourd’hui : Quelques axes de perfectionnement
Patrice Sartre ;

- Une perspective canadienne des opérations de paix : Directives politiques versus impératifs militaires
Robin Gagnon ;

- La problématique de l’utilisation de la force dans le cadre d’opérations de paix
Trevor Findlay ;

- Les opérations de maintien de la paix de l’OSCE : Une pratique au coup par coup
Victor-Yves Ghébali ;

- L’Union européenne et les opérations de paix : l’arrivée à maturité d’un nouvel acteur ?
Michel Liégeois ;

- Chronologie du maintien de la paix : du 16 juillet 2005 au 15 juillet 2006
Stéphane Tremblay ;

- Données statistiques
Charles Létourneau ;

- Sites
Charles Létourneau.

Écrit par

D'autres publications

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Échéance : printemps 2021, 8 mars 2021

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) LATICCE

Présence, visibilité et recommandation des propositions culturelles en ligne : La musique et (...), 8 mars 2021, par Michèle Rioux


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)