Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Chroniques des Amériques

Le mouvement indigène au Sommet des Amériques : le défi de son intégration continentale

No 05-38. Novembre 2005, 21 novembre 2005

Le mouvement indigène dans les Amériques
s’érige en véritable acteur social et politique
depuis la décennie 1990 : nombre
d’organisations nationales autochtones
connaissent un essor sans précédent et
s’imposent de plus en plus dans les agendas
politiques, tant nationaux qu’internationaux ou
régionaux. Récemment, la voix autochtone s’est
fait entendre à maintes reprises sur les scènes
nationales du continent : la « guerre du gaz »
bolivienne en septembre 2003, la destitution du
président équatorien Gutierrez suite à
l’insurrection populaire d’avril 2005, la lutte des
Achuars amazoniens contre la compagnie
pétrolière OXY au Pérou, ou encore le réveil
progressif des indigènes paysans au Guatemala1,
sont autant de mobilisations qui marquent l’essor
du mouvement indigène et expriment une
volonté de participer pleinement à l’orientation
des politiques nationales.

(Suite dans le document pdf)

Écrit par

D'autres publications


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)