Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Ouvrages collectifs | François Audet est directeur de l’IEIM et professeur à l’École des sciences de la gestion (ESG)

Humanitaires. Partir, revenir, mourir un peu

Kennes, 2021, 240 pages, 7 octobre 2021

Résumé

La mort côtoyée au quotidien, une conciliation travail-famille impossible, des relations à distance imposées : voilà le genre de vie auquel souscrivent des milliers de travailleurs humanitaires.

Une balle perdue en Iran, un enfant enlevé au Libéria, des vies emportées par l’eau en Birmanie… Chaque expérience est unique et pose la sempiternelle question : comment reconstruire sa vie et s’émouvoir à nouveau du quotidien quand on a assisté aux pires horreurs ? Peut-on un jour se remettre complètement de déracinements en séries ?

Ce sont à ces questions que tentent de répondre humblement des hommes et des femmes – médecins, infirmiers, logisticiens, juristes, anthropologues et autres – qui ont en commun d’avoir vécu des choses hors du commun. En filigrane de leurs histoires, bouleversantes, se dessine un doute : « Suis-je à ma place ici, et vais-je réussir à réintégrer une vie normale ? »

Sous la direction de François Audet

Pour se procurer cet ouvrage

Mots-clés

D'autres publications

François Audet est directeur de l’IEIM et professeur à l’École des sciences de la gestion (ESG)

Variant Omicron : l’isolement de l’Afrique australe

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

L’entrevue a eu lieu sur les ondes de Radio-Canada, 30 novembre 2021, par François Audet

François Audet est directeur de l’IEIM et professeur à l’École des sciences de la gestion (ESG)

Variant provenant de l’Afrique baptisé Omicron et classé « préoccupant » par l’OMS

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

L’entrevue a été accordée au 98.5, 26 novembre 2021, par François Audet


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)