Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

L’IEIM vous souhaite une bonne rentrée universitaire !

Le bulletin hebdomadaire est de retour pour l’année 2021-2022, 30 août 2021

Chères amies, chers amis de l’IEIM,

Après quelques mois de pause estivale, l’équipe de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est de retour. C’est avec un immense plaisir que nous vous retrouvons, vous qui comptez parmi nos milliers d’abonné.e.s fidèles à ce bulletin hebdomadaire !

L’année académique qui s’amorce est particulière à plusieurs niveaux. Au-delà de la pandémie mondiale qui nous affecte tous, plusieurs régions du monde sont durement touchées par l’insécurité. De la région du Tigré à l’Afrique de l’Ouest, en passant par l’Afghanistan et le Yémen, les conflits continuent d’affecter des millions de personnes. Parallèlement, le récent rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) nous rappelle que la plus grande menace existentielle reste le réchauffement climatique.

Dans ce contexte, la programmation annuelle 2021-2022 de l’Institut sera placée sous le thème « Repenser l’ordre mondial », dans une projection post-pandémie, choisi de concert avec notre comité scientifique. Vous pouvez compter sur notre équipe et sur nos membres pour identifier les nombreux défis posés par les changements à l’échiquier mondial et repenser la suite de cette nouvelle normalité.

D’ailleurs, l’IEIM débutera sa programmation en grand en vous conviant le 23 septembre à un grand événement de la rentrée, mettant en lumière les contributions des chercheuses et chercheurs de l’UQAM sur différentes questions de la politique étrangère canadienne, des défis que devra relever le prochain gouvernement, après les élections fédérales du 20 septembre prochain.

De plus, cette année encore l’IEIM accordera une grande place à la valorisation de la relève étudiante exceptionnelle de nos unités membres. C’est donc avec un grand plaisir que je vous annonce la reprise de nos Midis de la relève, qui seront organisés de façon mensuelle. Surveillez aussi prochainement la publication de plusieurs nouveaux « Regards de l’IEIM », des dossiers d’actualité qui donnent un aperçu de la qualité du travail des doctorant.e.s qui s’intéressent aux enjeux internationaux. Au nom de toute l’équipe, je veux profiter de ce message pour souhaiter une bonne rentrée aux étudiant.e.s qui reviennent « enfin » physiquement dans les murs de l’UQAM !

Fort du caractère interdisciplinaire et interfacultaire de ses 19 unités constituantes, l’IEIM continuera cette année à faire rayonner l’expertise de ses membres. Depuis le début de la pandémie, rappelons que ceux-ci ont été particulièrement actifs dans leurs champs respectifs, que ce soit en organisant des événements académiques ayant attiré un large public, à l’instar des séminaires sur les impacts de la COVID-19 sur les institutions démocratiques (Chaire UNESCO-philosophie) ou de la série de conférences sur la mondialisation face à la crise (CEIM). Nos membres ont aussi aidé différents paliers de gouvernements à titre de consultants sur la gestion de crise (OCCAH) ou encore en menant des recherches sur les impacts de la COVID-19 sur les étudiants au primaire et au secondaire (CUDC). L’acceptabilité sociale pendant la pandémie au Canada et en Europe a aussi fait l’objet de plusieurs travaux de la part des CRSDD, tandis que le CRILFM s’est notamment penché sur les conséquences de la crise sur les chaînes de valeur mondiales. Le CRIDAQ nous a aussi invité à « penser l’après-COVID-19 ».

En plus de leur travail sur les enjeux liés à la pandémie, les membres de l’IEIM sont incontournables à bien des égards. Pour l’Afrique, saluons le travail remarquable accompli par la Chaire ICAO et le LAFI, notamment avec le récent lancement de la revue Afroglobe. Pour l’Asie du Sud, le CERIAS a poursuivi l’organisation d’ateliers de formation auprès d’agents fédéraux ; un cycle de conférences est aussi à surveiller dès cet automne ! Pour les États-Unis et de nombreux autres enjeux stratégiques, ne manquez pas la programmation que vous offrira la Chaire Raoul-Dandurand à l’occasion de son 25e anniversaire. Mentionnons entre autres aussi que le colloque du RAS est maintenant reconnu comme un rendez-vous annuel majeur et que l’OMIRAS s’est rapidement positionné comme un chef de file sur les questions des migrations. Nous vous invitons aussi à découvrir les rapports annuels de nos membres, comme celui de la CIDDHU de l’UQAM, un acteur majeur pour la défense et la promotion des droits humains, et celui de la Chaire UNESCO-PREV, qui a connu une année particulièrement occupée en matière de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents.

Une foule d’autres projets et de conférences diplomatiques sont déjà en préparation, grâce au précieux soutien de nos partenaires. Parmi ceux-ci, je me permets de souligner le beau succès remporté l’an dernier par le partenariat avec l’AQOCI et l’UQO pour la reprise du blogue Un seul monde, un projet qui se poursuivra cette année. Nous poursuivrons également notre collaboration avec l’Institut de la diplomatie du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec (MRIF).

Finalement, merci à toutes et à tous de participer en si grand nombre à nos activités, et ce malgré le passage au virtuel. Suivez-nous sur les réseaux sociaux et consultez notre bulletin hebdomadaire pour découvrir toute la programmation 2021-2022 !

François Audet
Directeur
Institut d’études internationales de Montréal

Mots-clés

D'autres publications

Chroniques de la Chaire Raoul-Dandurand | Gabrielle Gendron est chercheure à l’Observatoire des conflits multidimensionnels

Chine et cryptomonnaie : les deux faces d’une même pièce

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Chronique des nouvelles conflictualités, 19 octobre 2021

François Audet est directeur de l’IEIM et professeur à l’École des sciences de la gestion (ESG)

Épidémie de kidnappings à Haïti : une preuve de la « faillite de l’État »

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

L’article est paru sur le site de Radio Canada, 18 octobre 2021, par François Audet


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)