Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Notes de recherche

Câbles sous-marins de télécommunications et intérêts de puissance : les enjeux de sécurité des flux internationaux de données

Note politique, 24 mai 2021

Brice Armel Simeu est récipiendaire du Prix de note politique 2021 du Forum Saint Laurent sur la Sécurité Internationale

Sommaire

Cette note politique produit une analyse sur la place saillante des câbles sous-marins intercontinentaux de télécommunications dans les rivalités de puissance au sein du cyberespace. Elle souligne l’importance des acteurs privés du numérique (Big Tech) dans la maitrise de l’écosystème global du web. En outre, en examinant les enjeux de sécurité des infrastructures critiques d’internet, et les cyberconflictualités liées à la course au contrôle des flux internationaux de données, elle recommande au Canada et au Québec des pistes d’actions dans le cadre d’une stratégie pancanadienne et québécoise de cybersouveraineté. Enfin, elle explore les avenues d’initiatives possibles en matière de sécurité internationale pour le Canada et le Québec, face aux défis fluctuants que la globalisation numérique pose à la sécurité collective.

Concours

La note politique de Brice Armel a été sélectionnée sur concours par un jury formé de Nicolas Chibaeff, directeur des archives diplomatiques au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de France, Pierre Guimond, diplomate en résidence à l’École supérieure d’études internationales de l’Université Laval, et Gaëlle Rivard Piché, analyste stratégique et conseillère scientifique auprès de Recherche et développement pour la Défense Canada et chercheure associée à la Norman Paterson School of International Affairs (Université Carleton).

Pour en savoir davantage sur le site Forum Saint-Laurent

Référence

Cette note politique est tirée d’un travail de recherche effectué dans le cadre du volet think tank de l’IEIM avec pour titre : « Enjeux de la souveraineté numérique face au pouvoir transnational des big tech : recommandations pour le Canada et le Québec ».

Écrit par

D'autres publications

Notes de recherche | Maxime Ricard est chercheur au Centre FrancoPaix

Sous pression : les défis du secteur de la sécurité en Côte d’Ivoire

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Une note de recherche publiée par l’IRSEM, 7 juillet 2021


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)