Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Laboratoire des Afriques Innovantes (LAFI) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Observatoire sur les migrations internationales, les réfugiés, les apatrides et l’asile (OMIRAS) Réseau d’analyse stratégique (RAS) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Monographies | Mehdi Abbas est membre du CEIM

Les économies du monde Arabe dans la globalisation : Intégration et fragmentation

Éditions Campus Ouvert / L’Harmattan, 2021, 165 pages, 9 février 2021

Il y a dix ans, le monde arabe était secoué par une vague de soulèvements - le “Printemps arabe » - qui ébranlèrent les régimes en place. Depuis, le monde arabe est en ébullition. Oubliés, les rêves d’unité (utopie panarabique, baassisme, Union du Maghreb Arabe, etc.) : de partout, les conflits n’ont cessé de se multiplier et de s’exacerber : peuples contre dictateurs, chiites contre sunnites, Arabie Saoudite contre Iran, Daech contre tous… Des États s’effondrent (Libye), ou meurent d’immobilisme et de corruption (Liban)... Les conflits Syrien et au Yémen sont de vraies guerres internationales. Les peuples oscillent entre révolte, résignation et désespoir (Algérie).

Ce livre traite d’une des bases de tous ces sujets et maux en analysant la situation des économies arabes, les modalités de leur insertion dans les réseaux internationaux de production et d’échange, dans le système énergétique mondial, et dans le système monétaire et financier international. Il analyse les opportunités, les contraintes et les dilemmes auxquels ces pays font face, et les stratégies adoptées par les classes dirigeantes. Il met en perspective historique la trajectoire économique de la région MENA et la façon dont évolue son rapport au marché mondial.

Comment expliquer le décrochage économique des pays de la région ? Quelles stratégies de spécialisation pour les économies arabes dans la globalisation ? Quelle diversification pour sortir de la dépendance aux hydrocarbures ? Quel modèle de croissance face à la compétition internationale ? Peut-on et doit-on relancer l’intégration régionale alors que les pays de la région sont engagés dans des stratégies de chacun pour soi (quand ils ne sont pas plus ou moins en guerre entre eux) ? Telles sont quelques unes des questions qui jalonnent les différents chapitres de cet ouvrage.

Conçu comme un manuel à destination des étudiants en économie internationale et du développement, en relations internationales, en sciences politiques et/ou spécialisés sur le monde arabe et les pays méditer-ranéens, cet ouvrage intéressera également tous ceux qui souhaitent mieux comprendre les dynamiques à l’oeuvre dans une région au coeur de l’actualité.

Mehdi Abbas est Maitre de Conférences en Économie à l’Université de Grenoble Alpes et chercheur au sein du laboratoire Pacte du CNRS. Docteur en Économie Internationale, ses enseignements et recherches portent sur l’Économie politique internationale, les régulations et politiques commerciales multilatérales dans le cadre des négociations de l’OMC et les enjeux du développement international pour les pays les moins avancés, et sur l’articulation climat-énergie-commerce dans l’économie mondiale. Professeur invité au sein d’universités canadiennes, arabes et africaines, il est également chercheur associé au CACID (Dakar, Sénégal) et expert auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

[Pour plus d’informations ou pour commander l’ouvrage, consulter le dépliant ci-joint]

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Sami Aoun est directeur de l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

Le nouvel âge des extrêmes ? Les démocraties occidentales, la radicalisation et l’extrémisme violent

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Presses de l’Université de Montréal, 19 avril 2021

Balado | Julie-Pier Nadeau, F. Gregory Gause III, Trita Parsi et Paul E. Lenze Jr.

Biden in the Middle East : a new era of foreign policy ?

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Le Balado de la Chaire, 15 avril 2021


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)