Pitseys, John – « Tarantino, Saïd, Marx et Foucault : Django déchainé et la critique du contractualisme ».

Vendredi 4 avril 2014 .W-2235, Pavillon Thérèse-Casgrain, 455, boul. René-Lévesque Est, UQAM

Première partie : Deuxième partie : https://www.youtube.com/watch?v=w17vyU-8Mzw

Le Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CÉDIM) a le plaisir de vous inviter à une conférence analysant le film « Django » de Quentin Tarantino :

«Tarantino, Saïd, Marx et Foucault : Django déchainé et la critique du contractualisme»

Par JOHN PITSEYS
Docteur en philosphie,
Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP)
Université de Louvain-de-neuve

Vendredi 4 avril, 12h30
W-2235, Pavillon Thérèse-Casgrain
455, boul. René-Lévesque Est, UQAM

Décrivant la quête de vengeance et la reconquête romantique d’un ancien esclave dans l’Antebellum South, le « Django » de Tarantino a fait l’objet d’abondants commentaires politiques. S’inscrivant pour l’essentiel dans la ligne des études dites «critiques» ou « postcoloniales », ceux-ci dénoncent le système culturel et social de l’esclavagisme, sa prolongation dans les conflits culturels contemporains, et sa résonance dans le regard du Blanc sur l’esclavagisme : c’est du moins sur cette base qu’ils apprécient ou critiquent le film. La présentation tentera de montrer que ces commentaires manquent le propos politique du film. Prenant distance avec les approches dites « critiques » (études post-coloniales, théories de l’étiquetage, Race Studies) et libérales (libéralisme égalitaire, communautarisme) de la domination, « Django » ne propose pas une dénonciation sociale ou culturelle, mais une critique juridique et économique du contractualisme libéral. La première partie du film montre en quoi l’esclavagisme n’est que la conséquence logique de la manière dont l’Amérique conçoit le contrat privé, le contrat politique, et la manière dont leur relation façonne le contrat social américain dans son ensemble. La deuxième partie du film en propose une critique cohérente et nihiliste.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !