Multinational Corporations in Transnational Networks: Theoretical and Regulatory Challenges in Historical Perspective

9 août 2014, Michèle Rioux

ABSTRACT

Multinational corporations (MNCs) have become the most powerful drivers of integration and structural changes in today’s global economy. MNCs have not completely subordinated States and markets in shaping the global economy, but they have transformed the world and given rise to a new set of economic, political, social, cultural and legal problems. Yet, quite ironically, MNCs are now facing a recombination that tends to subordinate them to transnational networks of corporate economic power. The thorny issue of regulating the global economy is, in this context, even more complex as regulatory systems of global governance must be built to fit those transnational networks superseding States and firms. This article presents an overview of the most important theories in international political economy on MNCs in order to situate the new theoretical challenges pertaining to the understanding of contemporary structural changes in the world economy and their incidences on global governance. The first section presents three configurations of globalization and concludes on the theoretical challenges of explaining and understanding the emergence and development of transnational economic networks. A second section discusses some current issues of regulation. The overall statement of this article is that globalization has, during the last decades, transformed international political economy in ways that now require new theoretical paradigms and new modes of global regulation that are adapted to a truly global economy made of networks rather than nations or firms.

Know more about this chapter and journal
.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !