Mieux comprendre l’approche européenne

Vol. 3, no. 1, hiver 2013, 5 février 2013, Xavier St-Denis

À l’heure où les négociations de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne se poursuivent, il est essentiel de s’intéresser à la façon dont cette dernière approche le lien commerce-travail. Ce numéro de la Chronique Humaniser le commerce propose un premier bilan basé sur quelques accords signés récemment par l’UE ainsi qu’un éclairage sur deux outils spécifiques : le système généralisé de préférence et le Fonds euroopéen d’ajustement à la mondialisation. Si les différences entre approches européenne et américaine ressortent encore, nous soulignons également les débats internes à l’UE qui empêchent parfois le modèle de se renouveler. Les « brèves » s’intéressent par ailleurs à différents mécanismes de régulation impliquant les entreprises dans les tentatives d’instauration de normes effectives du travail au niveau international. Enfin, la section «publications récentes » vous permettra de rapidement faire le tour des nouveautés incontournables en matière de gouvernance globale du travail. Nous vous rappelons que la Chronique Humaniser le commerce s’adresse à tous les acteurs concernés par les questions de commerce et de protection des travailleurs : universitaires, syndicalistes, fonctionnaires, employeurs, tous y trouveront des informations pour alimenter leur réflexion et leurs prises de décisions. N’hésitez pas à la diffuser largement dans vos réseaux et à nous faire connaître vos commentaires. Nous vous invitons également à consulter notre site si vous désirez approfondir votre réflexion sur le sujet : www.ggt.uqam.ca Bonne lecture ! Thomas Collombat et Yanick Noiseux Directeurs scientifiques, Chronique GGT/Humaniser le commerce CONTENU
L’Accord de libre-échange entre le Pérou, la Colombie et l’Union européenne : Vers une nouvelle approche européenne pour le lien travail-commerce ?, p. 2
Système généralisé de préférences : Perspectives asiatiques , p. 7
L’avenir incertain du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation, p. 10
Brèves, p. 13
Publications récentes, p. 18 Rédaction, recherche et coordination : Xavier St-Denis, Chercheur associé, CEIM xavier.stdenis@gmail.com ISSN 2292-2296

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !