L’UNESCO dans un point tournant ?

Volume 8, numéro 8, 15 octobre 2013, Antonios Vlassis, Gilbert Gagné

Résumé analytique Dans le présent numéro, il s’agit, parmi d’autres, d’aborder deux enjeux majeurs qui dominent actuellement le paysage des politiques culturelles internationales. D’un côté, nous traitons des critiques que la Directrice générale de l’UNESCO et son administration reçoivent relativement à la gestion de la crise financière de l’organisation suite au gel de la contribution des États-Unis, ainsi qu’au manque de performance et de responsabilité de l’UNESCO. Les coupures budgétaires de l’organisation risquent également d’avoir un effet considérable sur la mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles qui pourrait voir une réduction de 30 % des crédits qui lui sont alloués. D’un autre côté, il s’agit d’aborder une nouvelle étude publiée par la Motion Pictures Association of America qui montre du doigt les moteurs de recherche, et notamment Google, qui permettent aux internautes de trouver très facilement des contenus portant atteinte au droit d’auteur en ligne. En plus, nous traitons du projet de la société chinoise Wanda en vue de construire le plus grand studio cinématographique au monde sur la côte est de la Chine. Il s’agit de révéler de nouveau les efforts chinois de stimuler la puissance de séduction du pays et d’appuyer son pouvoir international sur des ressources intangibles, telles que l’image cinématographique, la création artistique, les traditions culturelles, les télécommunications et les nouvelles technologies.

Documents joints

Table des matières Le système de l’UNESCO dans un point tournant ?, page 2 MPAA attaque Google et son moteur de recherche, page 4 Qingdao Oriental Movie Metropolis : mission de séduction chinoise, page 5 Livre numérique : Apple condamné et abonnement illimité des livres proposé par Oyster, page 6 France et Québec : Nouvelles réglementations dans le paysage culturel, page 7 Enjeux actuels du cinéma européen, page 8 Déclaration franco-allemande pour une politique européenne du livre, page 9 Actualités , page 10

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !