Séminaire sur l’islamophobie au Québec

L’islamiste et l’expert : Analyse de l’expertise québécoise sur l’islam politique

Vendredi 23 novembre 2018 de 17h30 à 19h, salle A-1715, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

Premier volet : Élite et islamophobie Intervention par George Chakour (Candidat à la maîtrise en science politique à l’UQAM) Le « fait musulman » comme objet d’étude a connu un grand intérêt ces dernières décennies, particulièrement depuis la fin de la Guerre froide. Ceci est en partie du a l’émergence de l’islam politique comme enjeux importants des relations internationales. Dans ce cadre, l’usage du terme « islamisme » provient d’une double préoccupation : celle de conférer à l’islam un rôle prédominant dans l’analyse de certains phénomènes politiques, et de synthétiser les comportements d’une diversité d’acteurs musulmans qui se réclament de l’islam, pour les analyser à travers un même prisme. Reste que les a priori que portent ces études laissent plusieurs interrogations ouvertes. À partir de ce constat, nous allons nous pencher sur les prémisses épistémologiques qui caractérisent ce type d’expertise au Québec. Le but est d’analyser le discours des experts québécois sur l’islam politique. Il s’agit de nous pencher sur la manière dont certains de leurs postulats peuvent alimenter l’hostilité envers les musulmans. Si le discours de ces experts ne peut être systématiquement considéré comme islamophobe, on peut en revanche identifier certains glissements discursifs qui favorisent la récupération de leurs propos, par divers acteurs politiques intellectuels et médiatiques islamophobes. *** Le séminaire sur l’islamophobie au Québec, rendu possible par la Chaire UNESCO sur l’étude des fondements philosophiques, de la justice et de la société démocratique (UQAM) présentera tout au long de l’année des présentations de jeunes chercheurs.euses sur l’islamophobie au Québec, contribuant ainsi à rendre ce phénomène visible dans toute sa complexité.

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !