L’information à la vitesse de la confiance

Jeudi 16 mars 2023, 9h00-17h30, Hôtel Monville

Les défis liés à l’information (la désinformation et la mésinformation) ne sont pas nouveaux, cependant la portée et le rythme de la circulation de l’information sont désormais sans précédent. La désinformation et mésinformation sont maintenant reconnues comme un défi incontournable en matière de sécurité par les gouvernements et les institutions internationales. Les opérations de paix des Nations Unies (ONU) ont été confrontées à une myriade de défis sur la nature de leurs pratiques, mandats et missions au niveau doctrinal, conceptuel et opérationnel. Ces défis ont suscité de nombreuses réflexions sur la façon dont les missions devraient aborder l’évolution de la dynamique sécuritaire et politique qui prévaut dans les communautés locales au sein desquelles les missions sont déployées à des fins de rétablissement, de maintien ou d’imposition de la paix. De plus, ces débats pertinents ont également généré des (re)considérations liées aux défis stratégiques, tactiques, logistiques, collaboratifs et coopératifs au niveau opérationnel sur le terrain que les missions doivent surmonter quotidiennement. Alors que les débats doctrinaux et les défis liés à la conceptualisation, à l’interprétation et à la mise en œuvre des opérations de paix continuent d’être évalués et largement analysés, ceux qui portent sur les perceptions locales et la mésinformation/désinformation ne sont pas assez analysés et étudiés. Ce n’est qu’au cours des quatre dernières années que le défi de faire face à la mésinformation et la désinformation a été introduit dans les mandats des missions de maintien de la paix.

Cette conférence réunira des universitaires, des praticiens et des experts pour discuter des façons complexes et substantielles dont la désinformation et la mésinformation influent sur la sécurité aux niveau local, national et international.

La conférence aura lieu à l’Hôtel Monville, 1041 rue de Bleury, Montréal.

Programme

09:15 – 09:30 : Introduction

  • Dr. Sarah-Myriam Martin-Brûlé
  • Dr. Yvan Ilunga

09:30 – 11:30 : Comment l’information circule dans les communautés locales sujettes aux opérations de paix et comment cela impacte les dynamiques quotidiennes et à long terme des initiatives proposées par les opérations de paix mais aussi au niveau national ?

Modérateur : Dr. Bruno Charbonneau

  • Dr. Yvan Ilunga and Dr. Sarah-Myriam Martin-Brûlé
  • Dr. Fifi Edu-Afful
  • Master Warrant Officer Edwin Pinaroc
  • Dr. Delphine Bonnardot
  • Sebastian Fasanello

11:30 – 13:00: Diner

13:00 – 15:00 : Selon une perspective des Nations Unies, comment la désinformation est cadrée par les institutions internationales et quelles politiques et stratégies ont-elles mis en place pour y lutter ?

Modératrice : Dr. Sarah-Myriam Martin-Brûlé

  • Dr. Cedric De Coning
  • Albert Trithart
  • Pernilla Ryden
  • Naomi Miyashita

15:15 – 17:15 : Dans quelle mesure la désinformation peut menacer la sécurité de la population nationale et représenter un enjeu de sécurité nationale ?

Modérateur : Dr. Frédérick Gagnon

  • Dr. Adriana Seagle
  • Dr. Jean-Christophe Boucher
  • Dr. Mark Duerksen
  • Dr. Dani Madrid-Morales

17:15 – 17:30 : Mots de clôture


Organisatrice

Sarah-Myriam Martin-Brûlé, Chercheure responsable | Organisations internationales

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !