L’Indo-Pacifique dans la rivalité commerciale États-Unis-Chine : l’enjeu des réseaux d’alliances

Vol.19, numéro 1, Février 2024, 19 février 2024, Brice Armel Simeu

La chronique commerciale fait son retour sous un format remis à neuf

Vol.19, numéro 1, Février 2024

Résumé analytique

L’Indo-Pacifique est au cœur de la rivalité manifeste entre les États-Unis et la Chine. Au cours de l’automne 2023, Joe Biden s’est évertué à renforcer la présence économique et militaire américaine en Asie-Pacifique, convoquant un sommet États-Unis-îles du Pacifique à Washington, après un sommet trilatéral avec le Japon et la Corée du Sud.En réponse, XiJinping s’est investi à obtenir l’élargissement des BRICS lors du sommet de Johannesburg, afin de sécuriser de partenariats stratégiques pour l’économie chinoise. Les pays de l’ASEAN et les îles du Pacifique sont des acteurs courtisés dans cette rivalité sino-américaine croissante.

Nous revenons sur le jeu d’équilibriste auquel ils sont confrontés. Face à la montée en puissance de l’influence chinoise, Washington s’active dans une diplomatie multilatérale, régionale et bilatérale offensive, alliant commerce et sécurité, avec des promesses d’investissements massifs dans les infrastructures transnationales. L’objectif est double:contenir la Chine,tout en déployant une influence structurelle dans l’Indo-Pacifique à travers des réseaux d’alliances.

Sommaire

L’Indo-Pacifique:des rivalités commerciales inscrites dans les confrontations stratégiques
Le contrôle des corridors commerciaux et maritimes
Entre Washington et Pékin, le jeu des « équilibristes »
La Chine reste incontournable,mais jusqu’à quel point ?
L’endiguement de la Chine ne suffira pas:la montée en importance des joueurs« multialignés »
Perspectives

VOIR LE PDF CI-DESSOUS ET LE TOUT NOUVEAU PODCAST :

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !