En partenariat avec le Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix

Les opérations de paix : de Suez à Kandahar

Vendredi 10 novembre 2006 de 9h00 à 17h00 à la salleD-R200, pavillon Athanase David, UQAM, métro Berri-UQAM, 10 novembre 2006

Conférence étudiante portant sur les opérations de paix.
Accueil (9h15-9h30) Mot de bienvenue (9h30-9h40) – Alex Macleod, directeur du CEPES ; Entrée en matière (9h40-10h00) – Jocelyn Coulon, directeur du Réseau francophone de recherche sur les opétations de paix ; 1er panel : La sous-traitance des opérations de paix : vers une régionalisation ? une privatisation ? (10h00-11h15)
Présidente de séance : Michèle Rioux, Département de science politique UQAM – « Vers une privatisation des opérations de paix ? »
Alexandre Carette, Université de Montréal ; – « Le rôle des institutions francophones dans les opérations de paix »
Marc Gadjro, Université du Québec à Montréal ; – « L’Union européenne et les opérations de paix : Une force européenne de police à statut militaire comme atout-maître dans la gestion civile des crises »
Samir Battiss, Université du Québec à Montréal ; Pause (11h15-11h30) 2ième panel : Les opérations de paix face au continent africain (11h30-12h45)
Président de séance : Dan O’Meara, CEPES« Remplacer la force africaine par une mission onusienne au Soudan ? Entre solutions locales et solutions internationales dans les situations de conflits armés »
Issaka Souaré, Université du Québec à Montréal ; – « L’échecs de l’application de la paix au Rwanda »
Facil Tesfaye, Université du Québec à Montréal ; Lunch (12h45-14h00) 3ième panel : Les opérations de paix au coeur de la politique étrangère canadienne (14h00-15h15)
Président de séance : Alex Macleod, directeur du CEPES – « Le recours à la force par les Casques bleus : la mise en application de l’accord de Medak en septembre 1993 »
Kathia Légaré, Université Laval ; – « La formation des militaires du rang canadiens et les opérations de paix »
Maxime Rondeau, Université du Québec à Montréal ; – « Paix, prospérité et bonne gouvernance : Les opérations de paix et la poursuite canadienne de la sécurité »
Kévin Dufault, Université du Québec à Montréal. Période de questions (15h15-16h00) Mot de clôture (16h00-16h15)

Documents joints

L'entrée est gratuite. Inscriptions auprès de Charles Létourneau: - Courriel : letourneau.charles@uqam.ca - Téléphone : 514-987-3000 #8929

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !