Les nouveaux moteurs de la dynamique militaire américaine

No 04-25. Août 2004, 25 août 2004, Yves Bélanger (1952-2014)

La plupart des pays qui se trouvent confrontés à la nécessité de négocier un cadre sécuritaire avec les États-Unis comprennent de plus en plus que le stade de la réaction aux évènements du 11 septembre 2001 est aujourd’hui dépassé. Il ne suffit plus de rehausser le niveau des contrôles aux frontières ou dans les aéroports pour rencontrer les attentes américaines. La question est maintenant d’accepter la mise en place d’un arsenal apte à sanctuariser le territoire américain tout en reconnaissant à Washington le contrôle sur une force de dissuasion sans égal et le pouvoir de faire les guerres que ce gouvernement juge justes. Le processus qui a présidé à la création d’une force internationale expéditionnaire en Irak est l’expression d’une dynamique avec laquelle ont à composer tous les partenaires économiques des États-Unis et, notamment, ceux qui aspirent au développement d’une relation privilégiée, comme c’est le cas pour les ex-pays de l’Europe de l’Est, le Royaume-Uni, le Canada et, éventuellement, l’ensemble des pays susceptibles d’adhérer à la ZLÉA, dont six ont appuyé l’intervention en Irak. La présente chronique a pour objectif d’identifier quelques clés du processus de transformation de l’approche américaine en matière de défense interpellant l’ensemble des États qui composent les Amériques. (Suite dans le document joint)

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !