Les “imams chocos” ou la mutation de la figure de l’autorité religieuse musulmane en Côte d’Ivoire

Jeudi 17 novembre 2022, 12h45, en ligne

De par la centralité de son rôle dans la vie communautaire musulmane, l’imam n’échappe pas aux débats en cours dans la société. Certains de ces débats tendent à le présenter comme un acteur social en marge de la « modernité ». Pourtant, l’imamat n’est pas un champ adynamique. Hier monopole d’une catégorie sociale (familles maraboutiques et/ou personnes âgées) en Côte d’Ivoire désignée sous l’expression railleuse “imams de sacrifices”, l’imamat s’y est fortement reconfiguré au cours de ces dernières années. Communément appelées dans le langage de la rue “imams chocos”, la nouvelle génération d’imams est différente, à bien d’égards, de ceux d’hier : cursus scolaire, mode de vie, style de prédication, mode vestimentaire, positionnement politique, religieux, etc. Circonscrit à quelques mosquées de la ville d’Abidjan dans les années 1980, cette nouvelle manière de faire et de se présenter des imams s’est propagée à l’intérieur du pays. La présente étude analyse la métamorphose de ces acteurs religieux dans un contexte de réveil islamique, de quête d’égalité politique et d’internationalisation des pratiques religieuses. Elle révèle combien il est aujourd’hui difficile d’étudier la vie des musulmans à partir des « étiquetages religieux classiques ».

Conférencier

Bourahima Diomandé est titulaire d’un Doctorat en Histoire Contemporaine obtenu à l’Université Alassane Ouattara. Ses intérêts de recherche portent sur les dynamiques autour des lieux de culte en Afrique de l’ouest. Dans le cadre du doctorat, il a travaillé sur les enjeux de la mosquée en Côte d’Ivoire. En tant qu’assistant, il a participé au projet de recherche « Que sont devenus les marabouts ? » piloté par la Chaire Islam Contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) de l’Université de Québec à Montréal dont il est chercheur associé. Il est aussi chercheur associé à l’Institut de Recherches Sociologiques (IRS) de l’Université de Genève. Actuellement, il est en poste au Global Studies Institute-Université de Genève dans le cadre du projet « The Contemporary Expansion of Corporate Islam in Rural West Africa » financé par le Fonds National Suisse (FNS) sous la supervision du Professeur assistant André Chappatte. Il est, par ailleurs, enseignant-chercheur au département Histoire de l’Université Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire)

Inscription obligatoire


Cet évènement s’inscrit dans le cadre de la série de midi-conférences organisées par la Chaire ICAO à l’automne 2022. Consultez le programme complet ici.

Pour en savoir plus, consultez l’évènement Facebook de la conférence ou le site de la Chaire ICAO.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !