Table ronde du Centre FrancoPaix (vidéo en ligne)

Les femmes et les conflits armés contemporains

Jeudi 12 octobre 2017, de 17h à 19h, salle D-R200, Pavillon Athanase-David (UQAM)

Bien que les conséquences des conflits armés frappent les communautés dans leur ensemble, elles affectent plus particulièrement les femmes et les filles du fait de leur statut social et de leur genre. Les parties impliquées dans des situations de conflit infligent souvent des violences sexuelles aux femmes et ont parfois recours au viol systématique comme tactique de guerre. En dépit de ces actes, les femmes ne doivent pas simplement être perçues comme des victimes de guerre. Elles sont des actrices qui assument aussi un rôle clé en assurant la survie de leur famille pendant ces périodes de troubles et de destruction et sont particulièrement impliquées dans les mouvements de défense de la paix. Les panélistes de cette conférence-soirée proposeront leurs regards de praticiennes et de chercheures sur ces défis contemporains pour la sécurité humaine.

Titres et conférencières de cette table ronde organisée par le Centre FrancoPaix:

« Le rôle des femmes lors de conflits: les cas du Rwanda, des Kurdes et du groupe État islamique ».
Par Marie Lamensch, coordonnatrice de projet à l’Institut montréalais d’études sur le génocide et les droits de la personne (MIGS), Concordia University. Ses principaux axes d’intérêt sont l’extrémisme violent, la radicalisation et les atrocités de masse.

« La résolution 1325, un vœu pieux? »
Par Christiane Pelchat, diplômée de la faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa et de la faculté de droit de l’Université de Montréal. Sa carrière commence par l’administration publique en passant par le journalisme et le droit international. Avocate en droit des femmes et consultante pour diverses ONG en bonne gouvernance et démocratie, particulièrement en Afrique de l’Ouest, Mme Pelchat possède une vaste expérience en analyse des politiques publiques à partir du cadre d’analyse différencié entre les sexes (ADS).

« Does counting violence against women in conflict make women’s experiences count? »
Par Roisin Read, chercheure associée au Humanitarian and Conflict Response Institute de l’Université de Manchester et spécialiste des dynamiques de construction de la connaissance dans le cadre des interventions internationales, en particulier dans le contexte des violences sexuelles. Cette présentation sera en anglais.

Vidéo de la conférence:

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !