Les Autochtones du Panama : une trajectoire atypique en Amérique latine

N°12-04 Septembre 2012 , 16 septembre 2012, Bahar Tuncay_Vildan

Le Panama compte 3 405 813 millions d’habitants, dont 417 559 s’auto-identifient comme Autochtones. Selon les résultats du dernier recensement de la population réalisé en 2010, les Autochtones représentent environ 12% de la population totale. Même si les défis auxquels font face les différents groupes autochtones du Panama sont similaires aux autres groupes autochtones de l’Amérique latine en matière de revendications d’autonomie territoriale et d’exploitation des ressources naturelles, on observe une certaine absence d’études sur le cas panaméen dans la littérature académique sur les mouvements sociaux autochtones du continent. Cela semble davantage surprenant compte tenu de la trajectoire atypique que ces groupes ont suivie : ils ont opté pour une stratégie de négociation bilatérale avec les instances étatiques au lieu de former un front commun sous forme de confédération qui se mobilise à l’échelle nationale, un cas de figure que l’on retrouve dans plusieurs pays de la région. Cette situation est intéressante à étudier dans la perspective des débats sur l’institutionnalisation des mouvements sociaux autochtones et ce que cette institutionnalisation peut apporter en termes d’autonomie politique et territoriale. Cela n’est pas le cas actuel étant donné les lacunes existantes dans la littérature sur les groupes autochtones du Panama en lien avec leurs revendications politiques, économiques et territoriales.

Documents joints

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !