Le numérique inclusif au service des droits de la personne, de la démocratie et de la diversité culturelle en ligne

Vendredi 18 mars 2022, 9h-14h30, en ligne

À propos de cet événement Cet événement en ligne vise à engager une conversation au sein des communautés francophones au Canada et à l’international en vue d’échanger autour des enjeux, défis et bonnes pratiques en matière d’élaboration et de mise en œuvre d’initiatives, de politiques et d’actions s’appuyant sur l’inclusion numérique pour promouvoir et garantir les droits de la personne, la démocratie, la justice sociale ainsi que la diversité culturelle et linguistique en ligne. En effet, dans un contexte marqué par la pandémie et ses nombreux effets en matière d’exclusions et de fractures (à la fois sociales, économiques, culturelles et surtout numériques), il importe de mener une réflexion autour des conditions à réunir et des stratégies à déployer pour faciliter l’édification d’une société mondiale de l’information qui soit plus inclusive, plus équitable et solidaire, et moins inégalitaire. Organisé par la Chaire Unesco en communication et technologies pour le développement (CUCTD), l’Observatoire des réseaux et interconnexion de la société (ORISON) et ISOC Québec. En partenariat avec le Centre pour la Politique Numérique Internationale d’Affaires mondiales Canada Le webinaire s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités prévues pour souligner l’année de la présidence par le Canada de la Coalition pour la liberté en ligne (Freedom Online Coalition/FOC). Ce sera également l’occasion de présenter les résultats d’une étude, commanditée par Affaires mondiales Canada et réalisée en 2021, qui propose une analyse comparative inédite des approches et des initiatives de certains États et organisations internationales en matière d’inclusion numérique. INSCRIPTION: https://numerique-inclusif.eventbrite.ca/ Programme de l’événement 9h00 : Mot de bienvenue – Présentation du programme/déroulement de la journée Destiny Tchéhouali, Professeur au département de communication et co-titulaire de la Chaire Unesco en communication et technologies pour le développement, Université du Québec à Montréal (UQAM) 9h05 – 9h15 : Ouverture des travaux et présentation de l’« Agenda d’Ottawa » sur le numérique, en lien avec le plan d’action de la Coalition pour la liberté en ligne/Freedom Online Coalition Représentant.e d’Affaires mondiales Canada, Gouvernement du Canada 9h15 – 10h30 – Panel 1 : Activismes, Droits en ligne, usages et littératie numériques : Vecteurs de participation citoyenne et de démocratie inclusive 10h45 – 12h00 – Thème 2 : Diversité des contenus en ligne et problématiques relatives aux discours haineux en ligne, aux discriminations et inégalités en matière d’accès et d’usage du numérique 13h00 – 14h15 – Panel 3 : L’Internet comme bien public mondial : Défis politiques et éthiques d’une régulation des plateformes/algorithmes et approches de gouvernance multi-acteurs et inclusive à l’ère de l’IA et des technologies émergentes 14h15 – 14h30 : Synthèse des échanges et pistes d’action pour une coopération numérique efficace autour des enjeux d’inclusion numérique et des droits en ligne Le programme complet est disponible ci-dessous.

Documents joints

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !