Le marché de la sécurité civile, la demande internationale et canadienne

1 avril 2003, Yves Bélanger (1952-2014), Anne-Marie Ladouceur, Diane Roussel

Rappelons que le terme générique sécurité recouvre trois grands types d’activité soit la défense, la sécurité civile et la sécurité commerciale. La défense, incarnée par les institutions militaires, est l’héritage de l’effort matériel et humain fournit par les États en vue de protéger les territoires nationaux contre les agressions venues de l’extérieur, mais, aujourd’hui, le domaine de la défense recouvre une réalité complexe qui nous interdit de ramener le sujet à la résultante d’une simple dynamique nationale. Le marché rattaché à l’univers de la défense est sous gouverne publique même si, essentiellement, l’industrie qui le soutient est privée. La sécurité civile vise à assurer la protection des personnes et des biens sur un territoire donné. On peut relier le concept aux institutions publiques tels les corps de pompiers, les services policiers, etc. À ceux-ci peuvent toutefois se greffer d’autres dimensions rattachées au fonctionnement sécuritaire et efficace de la société. S’ajouteront alors divers aspects reliés par exemple à la qualité de l’environnement, à l’efficience des services de santé ou au bon fonctionnement du transport. La sécurité civile interpelle, elle également, un marché public qui tend toutefois à devenir mixte. L’article complet se trouve en pièces jointes.

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !