La violence contre les femmes en République démocratique du Congo : l’économie politique des nouvelles guerres

Jeudi 13 octobre 2011 de 19h à 21h, UQAM

CONFÉRENCIÈRE: Dr. Meredeth Trushen, Professeure invitée, Chaire Gordon F. Henderson en droits de la personne, Faculté de droit, Université d’Ottawa et Professeure, E.J. Bloustein School of Planning & Public Policy
Rutgers University, New Brunswick, New Jersey, États-Unis

The Political Economy of the New War – Vidéo de la même conférence qui s’est déroulé à l’Université d’Ottawa

Cette présentation aborde l’économie politique des nouvelles guerres et ainsi situe la violence contre les femmes dans un contexte analytique, prenant comme étude de cas le conflit civil en République démocratique du Congo.

Les nouvelles guerres sont souvent financées par des réseaux criminels internationaux par le biais de la vente d’or, de diamants, et de coltan (tantalite) aux sociétés transnationales. Ces guerres sont donc liées à de nouvelles relations économiques.

Lorsque prolongées, ce type de guerres aggravent les processus de désintégration de l’État, rendant encore plus difficile pour le gouvernement concerné d’assurer la sécurité humaine et la protection des droits humains. Les nouvelles guerres se servent souvent des enjeux d’identité et perpétuent les divisions ethniques. Elles utilisent des tactiques de guérilla et de terreur, et visent des civils —hommes et femmes — en utilisant notamment le viol comme arme de guerre.

Enfin, les nouvelles guerres sont souvent l’expression de luttes sur les termes et les conditions dans lesquels la production et la reproduction humaines et sociales sont intégrées dans l’économie mondiale.

QUAND: Jeudi 13 octobre 2011 de 19h à 21h

LIEU: Salle des Boiseries, pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est, Local J-2805, Métro Berri-UQAM

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !