Dans le cadre de la Mission virtuelle de l’UQAM en Afrique francophone (7-11 juin 2021)

La réforme LMD (licence-master-doctorat) et la mobilité étudiante des pays africains

Jeudi 10 juin 2021, dès 9 h 00 (heure du Québec) et 13 h 00 (heure du Sénégal), en ligne

Résumé

Adopté en 1998, le processus de Bologne et sa réforme LMD visaient à construire un espace commun d’enseignement supérieur et à favoriser la mobilité des enseignants/étudiants. Cette réforme a connu une forte adhésion des systèmes d’enseignement supérieur des pays de l’Afrique francophone. Ce processus, conjugué avec une vague internationale de réforme curriculaire axée sur le développement de compétences, viennent considérablement changer les structures de formation universitaire. En même temps, l’alignement de l’Afrique de l’Ouest sur ce modèle unifié crée des tensions entre réalités locales, savoirs endogènes, reconnaissance culturelle et normes et exigences internationales. Ces tensions peuvent-elles, à elles seules expliquer pourquoi plusieurs universités africaines ne sont pas encore entièrement alignées sur ces normes du LMD ? Dix ans après la date butoir de finalisation de la réforme LMD dans les pays de l’Afrique francophone, qu’en est-il de la situation aujourd’hui ? 

Cette table ronde a pour objectif de se pencher sur cette question générale et de solliciter les participants à échanger sur les aspects liés à la mobilité étudiante entre pays africains.

Panélistes

Patrick Charland, Professeur titulaire, Département de didactique, UQAM; Cotitulaire, Chaire UNESCO de développement curriculaire ;
Afsata-Paré Kaboré, Psychopédagogue ; Directrice, Laboratoire LAPAME ; Vice-présidente chargée de la professionnalisation et des relations université-entreprises, Université Norbert Zongo, Burkina Faso ;
Omar Hniche, Vice-président aux Affaires académiques et estudiantines, Université Mohammed V de Rabat ;
Roxana Turcanu-Tolomey, Directrice adjointe, Direction régionale de l’Agence universitaire de la Francophonie au Maghreb ;
Ballo Zié, Président, Université Félix Houphouët Boigny.

Lien pour participer à l’évènement : https://uqam.zoom.us/j/86378676184

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !