La lutte contre les migrations irrégulières, le trafic de migrants et la traite des personnes : quelle incidence sur la protection des droits fondamentaux des migrants et des demandeurs d’asile au Canada ?

Date limite : 31 juillet 2024

Colloque organisé par Pre Ndeye Dieynaba Ndiaye (Université du Québec à Montréal, OMIRAS)
Quand : Jeudi 12 décembre 2024
Où : Université du Québec à Montréal
Format : Hybride (présentiel et en ligne)

Selon l’Organisation internationale des migrations, il n’y a pas de définition universellement acceptée de la migration irrégulière (Perruchoud, 2009). Ainsi, la traite des personnes et le trafic illicite de migrants se sont considérablement développés durant les années 90, obligeant subséquemment la communauté internationale à élaborer de nouveaux modèles pour lutter contre ces phénomènes (Piotrowicz et Redpath-Cross, 2014). Ces derniers sont réglementés en droit international par des règles de droit comprenant principalement une convention et deux protocoles additionnels. Le trafic illicite et la traite des personnes implique souvent des séries de violation des droits fondamentaux de la personne et l’exploitation sexuelle (Bedfort, 2014).

Malgré les nombreux écrits sur la lutte contre les migrations irrégulières et les conséquences sur les droits fondamentaux (Idil Atak, Delphine Nakache, James Hathaway, Sandra Lavenex, Cédric Audebert et Nelly Robin, Delphine Perrin, entre autres), on constate une quasi-absence d’études juridiques consacrées à l’externalisation de la gestion des flux migratoires du Canada vers des pays tiers. Cette absence constatée de données empiriques sur le phénomène de l’externalisation des politiques migratoires recommande aux organisations travaillant sur les migrations à mener des études sur cette problématique.

Dans le cadre du projet de recherche (relève professorale) financé par les fonds de recherche du Québec, la professeure Ndeye Dieynaba Ndiaye et son équipe proposent l’organisation d’une journée en décembre 2024 sous forme de tables rondes et un colloque étudiant.

Ce colloque s’inscrit dans une approche interdisciplinaire visant à favoriser le partage des connaissances et l’inclusion de la relève dans l’analyse des données substantielles sur les migrations irrégulières, le trafic de migrants, la traite des personnes et leurs incidences sur la protection des droits fondamentaux des migrants et demandeurs d’asile au Canada.

Conscient de l’importance de contribuer à la formation de la relève dans la création, la mobilisation et la diffusion des savoirs et des connaissances, ce colloque offre l’opportunité aux étudiants.es d’analyser les enjeux des migrations irrégulières, ses interactions avec la traite et le trafic de migrants dans un contexte d’afflux de demandeurs d’asile au Canada (Axe 1). Le colloque permettra aussi d’analyser l’externalisation et ses impacts sur la protection des droits fondamentaux des migrants et des demandeurs d’asile au Canada sous des angles novateurs afin de bien cerner ces problématiques actuelles (Axe 2).

Ce format permettra de poser le débat et de susciter des approfondissements en vue de proposer des solutions durables et inclusives à la migration irrégulière, au trafic de migrants, et à la traite des personnes et leurs incidences sur la protection des droits fondamentaux des migrants et des demandeurs d’asile au Canada. En définitive, les recommandations du colloque permettront de mieux outiller les décideurs dans l’adoption des politiques migratoires au Canada.

Les propositions de communication d’un maximum de 500 mots doivent être envoyées, accompagnées d’une courte description biographique à kor.moussa@courrier.uqam.ca et à ndiaye.ndeye_dieynaba@uqam.ca et avant le 31 juillet 2024

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !