La culture à l’ère du numérique : pour un nouveau modèle de gouvernance internationale?

Dimanche 13 octobre 2013 à 15h00, Palais des congrès, Montréal

La Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles renvoie aux États la responsabilité de protéger et de promouvoir la diversité culturelle, et permet de légitimer la mise en place de politiques publiques et de mesures de protection des expressions culturelles sur leur territoire. Or, avec le développement des technologies de l’information et des communications (TIC), nous assistons actuellement à une transformation sociale véhiculée par une déterritorialisation de la culture qui fait en sorte que le modèle traditionnel de gouvernance pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles semble de moins en moins adéquat. Dans le contexte actuel, où la production et la diffusion de contenus culturels peuvent se faire sans entraves, la Convention de l’UNESCO représente-t-elle toujours un outil efficace pour la réalisation des objectifs qu’elle vise à l’ère du numérique?

Nous proposons de repenser les notions de « protection » et de « promotion » de la diversité des expressions culturelles en revisitant le rapport entre la culture et le territoire par le biais d’un questionnement sur le concept même d’expression culturelle à l’ère du numérique. Nous démontrons que l’Internet représente un espace qui permet aux individus d’intégrer une communauté culturelle déterritorialisée sur la base d’idées, de valeurs et de symboles. Or, le meilleur moyen de protéger la diversité des expressions culturelles est de la promouvoir en lui donnant accès à des espaces libres, et c’est pourquoi la Convention représente plus que jamais un outil indispensable mais qui se doit d’évoluer.

Conférenciers:

Free Trade, Cultural Policies and the Digital Revolution

Gilbert Gagné (Université Bishop’s) et

Antonio Vlassis (Université Libre de Bruxelles)

Internet et enjeux de diversité culturelle

Michèle Rioux (UQAM)

La déterritorialisation de la culture à l’ère du numérique : quelle place pour la protection et la promotion de la diversité culturelle ?

Jean Jauvin (UQAM) et

Kim Fontaine-Skronski (Université Laval)

Quand : Dimanche 13 octobre 2013, à 15h00
: Palais des congrès de Montréal, Local 522B

Pour en savoir plus: http://www.wssf2013.org/fr/panel-comit%C3%A9/la-culture-l-re-num-rique-pour-un-nouveau-mod-le-de-gouvernance-internationale

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !