La COP27 dans l’oeil de la relève

Balado de l'IEIM : entretien avec Daphné Beaudoin et Touwendé Roland Ouédraogo, 28 novembre 2022

Dans une ambiance intimiste, le balado « Coup de fil diplomatique » de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) vous propose des regards uniques sur différents enjeux de politique étrangère. Le temps d’un appel, plongez-vous avec nos expert.es dans les grands dossiers de la diplomatie d’hier et de demain.

Épisode 3 : La COP27 dans l’œil de la relève

Dans cet épisode, Daphné Beaudoin (étudiante à la maîtrise en droit, UQAM) et Touwendé Roland Ouedraogo (étudiant au doctorat en droit, UQAM), membres de la délégation de l’UQAM à Charm el-Cheikh en Égypte, racontent « leur » COP27. Ils reviennent sur leur expérience et les discussions partagées avec les experts internationaux. Notre animatrice Kim-Mi Bui les questionne également sur les mécanismes juridiques de coopération internationale en matière climatique, et sur les grands défis à relever pour le Canada et le Québec.

En termes de solidarité et de coopération internationale, certains points qui n’ont pas été réglés lors de la COP26 […] étaient d’office la table des négociations. C’est le cas notamment de la question du financement des pertes et des dommages subis.

À l’issue de cette COP, les États maintiennent l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius par rapport à l’ère préindustrielle. Or justement, les engagements actuels des États ne permettent pas d’atteindre cet objectif.

La contribution de la science à la compréhension des phénomènes climatiques d’une part,  mais aussi à la lutte contre les changements climatiques, n’est plus à démontrer […]. Les milieux académiques ainsi que la relève en recherche ont un rôle à jouer non seulement dans la compréhension des phénomènes climatiques, mais aussi dans la proposition et la diffusion de solutions.

– Touwendé Roland Ouedraogo

Ce que je trouve déplorable […] est que l’on est toujours en train de repousser à la prochaine COP afin de terminer la mise en œuvre. On prend des grandes décisions mais c’est toujours un peu flou et je trouve ça un peu dommage parce que l’on n’a pas ce temps-là.

La place du Canada est peu crédible sur la scène internationale […]. Le Canada était absent, ni François Legault ni Justin Trudeau ne sont venus à la COP27. Je trouve que ça donne une image difficile du Canada et de la place du Québec.

Il faut viser la résilience climatique, qu’on commence à penser à ce qu’on va faire en tant que pays s’il y a des feux de forêt, des inondations, etc.

Dans mon rôle de juriste, j’espère vulgariser le plus possible ce que sont les accords internationaux, les engagements, ce à quoi les États sont contraints ou non, etc.

– Daphné Beaudoin


Une émission préparée par Djamila Mones.

Pour aller plus loin, re(lisez) le texte « Perspectives étudiantes sur la COP27 », publié par l’IEIM le 21 novembre 2022.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !