Journée de réflexion sur l’adaptation des politiques culturelles à l’ère du numérique pour le Québec et le Canada

15 décembre 2015, UQAM

Dans la foulée des travaux de recherche du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) sur la culture et le numérique, une journée de réflexion sur les politiques culturelles 2.0 au Québec et au Canada s’est déroulée à l’UQAM le 15 décembre, 2015. Plus d’une trentaine de représentants des milieux de la culture et des arts numériques, ainsi que de la Ville de Montréal et des organismes gouvernementaux québécois et canadiens, ont échangé sur les moyens à prendre pour adapter les politiques culturelles à l’ère du numérique. Organisée dans le cadre d’un projet de recherche du CEIM, financé par le Secrétariat aux affaires intergouvernementales du Canada (SAIC), cette journée de discussion visait à faire le point sur les enjeux et défis liés à l’adaptation des politiques culturelles québécoises et canadiennes à l’ère du numérique; à favoriser des échanges soutenus à travers la concertation entre acteurs, chercheurs et gouvernements; et accroitre le partage et la diffusion des connaissances et des bonnes pratiques susceptibles d’inspirer et d’alimenter les actions et stratégies en matière de politiques culturelles 2.0. Cette journée de réflexion collective s’est déroulée sous forme d’un dialogue ouvert entre les participants, d’échanges d’opinions et d’expériences et de confrontations de points de vue, autour de deux thèmes principaux: 1 – Les politiques culturelles à l’ère numérique Les bouleversements des modèles d’affaires et des mécanismes de financement de la culture affectent les créateurs et les industries culturelles au Québec et au Canada. Quelle est la capacité d’intervention des pouvoirs publics à travers les instruments de politiques et de régulation mis en place ainsi que les moyens mobilisés, et quelles mesures devrait contenir une politique culturelle 2.0 ? 2 – La culture en réseaux Quelles sont les approches à adopter afin de favoriser le dialogue et la cohérence, au niveau national et international, entre les politiques en matière de culture et les politiques visant le développement du numérique, les politiques commerciales (exemption culturelle dans les accords commerciaux), les politiques fiscales et les régulations des télécommunications et d’Internet? Le but final de la journée a été de faire émerger, par ce processus collectif, des pistes d’actions répondant aux préoccupations auxquelles les participants sont confrontés dans le cadre de leurs activités respectives et au regard du thème central de cette journée.
Programme Liste des participants Résumé des interventions et conclusions: à venir. Étude Pour une culture en réseaux diversifiée: Appliquer la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (CDEC) à l’ère du numérique

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !