Catherine Viens et Priscyll Anctil Avoine, doctorantes en science politique à l'UQAM, ont contribué à cet ouvrage collectif

Indian federalism and violence against women: A complex web of power relationships

Le chapitre est paru dans l'ouvrage Handbook on Gender, Diversity and Federalism, Edward Elgar Publishing, 2020, 384 pages, 27 juillet 2020, Priscyll Anctil Avoine, Catherine Viens

Catherine Viens et Priscyll Anctil Avoine, doctorantes en science politique à l’UQAM, cosignent le chapitre intitulé « Indian Federalism and Violence against Women: A Complex Web of Power Relationships », p. 306-320, dans le Handbook on Gender, Diversity and Federalism, dirigé par Jill Vickers, Joan Grace and Cheryl N. Collier.

Pour commander cet ouvrage:
Veuillez consulter le site de l’éditeur Edward Elgar Publishing.

Résumé:
«This insightful Handbook offers a comprehensive exploration of the third generation of gender and federalism studies. Contributors explore the intersection of federalism and decolonization in global south countries, dissecting transitions between authoritarian regimes and democratic governance and mapping new issues in Western federations, such as LGBTQ rights and separatism.

Key chapters examine critical policy issues in federations, drawing on a range of disciplines to offer fresh insights into how federal practices, institutions and discourses interact with gender and other diversities including ‘race’, religion and sexual minorities. In this timely and authoritative examination, feminist scholars in both the West and the global south debate the impact of state architectures on women’s movements, partisan organizations and policy advocacy using innovative discursive, institutional, quantitative and intersectional approaches.

This Handbook will be of interest to researchers and students of gender and federalism studies; feminist political scientists; traditional federalism scholars; feminist researchers in gender-focused social science fields; mainstream and feminist policy analysts and practitioners; and comparative politics scholars.»

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !