Guerre en Ukraine – un an plus tard

Fin février 2022, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) exprimait sa solidarité avec le peuple ukrainien et espérait qu’un cessez-le-feu surviendrait rapidement pour protéger les civils. Un an plus tard, le conflit s’est malheureusement enlisé. Selon l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), quelque 40% de la population ukrainienne a désormais besoin d’aide humanitaire ou de protection. Au total, c’est le quart de la population ukrainienne qui aurait été déplacée, dont 160 000 personnes environ ont trouvé refuge au Canada.

Dans le plus récent épisode du balado « Coup de fil diplomatique », Anne Leahy, fellow de l’IEIM et ancienne ambassadrice du Canada en Russie (1996-1999), nous rappelait que le Canada a des relations de longue date avec l’Ukraine et que la deuxième diaspora ukrainienne en importance dans le monde, après la Russie, se trouve au Canada.

La semaine dernière, deux de nos unités membres, la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques et le Réseau d’analyse stratégique, ont par ailleurs organisé d’importantes tables rondes réunissant plusieurs expertes et experts universitaires pour faire le point sur l’invasion de l’Ukraine et les perspectives d’un règlement du conflit. De plus, l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) a publié un texte sur l’impact du conflit et sur les besoins humanitaires du pays.

C’est dans ce contexte que j’aimerais aujourd’hui saluer et remercier vivement toutes les chercheuses, tous les chercheurs et tous les fellows de l’IEIM qui se sont mobilisés dans la dernière année pour fournir des analyses sur l’évolution de cette guerre. L’IEIM continuera à s’impliquer afin de soutenir et valoriser leurs éclairages, en espérant une sortie de crise dès que possible. Nous aurons aussi l’occasion de faire le point sur la situation le 27 avril prochain, à l’occasion d’un entretien entre le président de l’IEIM et le consul honoraire d’Ukraine à Montréal, dont les détails seront annoncés d’ici peu.

– Patrick Charland, directeur de l’IEIM

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !