Globalization and Food Sovereignty: Global and Local Change in the New Politics of Food

Edited by Peter Andrée, Jeffrey Ayres, Michael J. Bosia, and Marie-Josée Massicotte, 9 avril 2015, Marie-Josée Massicotte

In recent years, food sovereignty has emerged as a way of contesting corporate control of agricultural markets in pursuit of a more democratic, decentralized food system. The concept unites individuals, communities, civil society organizations, and even states in opposition to globalizing food regimes.

This collection examines expressions of food sovereignty ranging from the direct action tactics of La Vía Campesina in Brazil to the consumer activism of the Slow Food movement and the negotiating stances of states from the global South at WTO negotiations. With each case, the contributors explore how claiming food sovereignty allows individuals to challenge the power of global agribusiness and reject neoliberal market economics.

With perspectives drawn from Europe, the Americas, Asia, Africa, and Australia, Globalization and Food Sovereignty is the first comparative collection to focus on food sovereignty activism worldwide.

Pour plus d’informations sur l’ouvrage, cliquez ici.

Globalization and Food Sovereignty: Global and Local Change in the New Politics of Food, Edited by Peter Andrée, Jeffrey Ayres, Michael J. Bosia, and Marie-Josée Massicotte
Studies in Comparative Political Economy and Public Policy
University of Toronto Press, Scholarly Publishing Division, World Rights, 2014, 392 Pages

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !