Élections au Pérou

Élections 2016 : la participation politique des femmes en-dehors de tout intérêt politique au Pérou

Par Simon Morin, 17 mars 2016, Simon Morin

Alors que Justin Trudeau faisait de la parité femme-homme un des fers de lance de sa campagne électorale en octobre dernier, les élections péruviennes, qui se tiendront le 10 avril prochain, ne semblent pas être à la même page 2015. Représentant seulement 22,5% du Congrès de la République, les Péruviennes voient leurs candidatures reléguées en fin de liste électorale par les partis politiques. S’il est vrai que les programmes électoraux abordent les thèmes de la violence contre les femmes et la santé reproductive, ils délaissent complètement celui de la participation politique des Péruviennes. En effet, force est de constater que cet enjeu est en-dehors de tout intérêt politique au Pérou. Le processus électoral est dominé par les normes masculines et la voix des femmes elles-mêmes tend à se distancer des positions féministes. L’objectif de ce court papier est d’informer les étudiants et étudiantes de premier cycle en science politique ainsi que le public intéressé aux réalités péruviennes en cette période électorale. Le texte aborde, dans un premier temps, le fonctionnement des élections péruviennes et le mode de scrutin en vigueur au Pérou. Il traite dans un deuxième temps de la participation des femmes sur la scène politique péruvienne et de l’intérêt porté à cet enjeu par les partis politiques et l’électorat féminin. Le texte s’appuie sur une méthodologie quantitative et qualitative pour appuyer son argumentation.

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !