Écoféminismes et enjeux climatiques : Guatemala

Jeudi 15 septembre 2022, 12h30-14h, à l'UQAM (local DS-3650)

Dans quelle mesure les femmes sont-elles touchées par les changements climatiques au Guatemala? Comment la coopération volontaire peut avoir un impact sur les communautés en 2022 ?

Venez discuter et échanger sur l’écoféminisme et les enjeux climatiques dans le contexte guatémaltèque dans le cadre d’une table ronde avec des expert-e-s en égalité de genre, en changements climatiques et en développement international.

Posez vos questions, apprenez comment vous pouvez vous impliquer et découvrez comment les femmes sont des piliers en termes d’action climatique.

Lieu : UQAM Pavillon DS – local DS-3650 (320, Sainte-Catherine Ouest, Montréal, QC)

Ce midi-causerie est organisé par l’OCCAH et le CECI, en collaboration avec le blogue Un seul monde.

Invités

Marc-André Anzueto, chercheur, OCCAH et professeur en développement international au Département des sciences sociales de l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Spécialiste de la politique étrangère du Canada en Amérique latine, ses récents travaux de recherche portent sur les enjeux de justice transitionnelle et de droits humains au Guatemala et en Colombie.

Arnaud Deharte, chargé de projets basé au Guatemala pour le CECI qui travaille en faveur du renforcement du pouvoir économique des femmes et de leur résilience face aux changements climatiques. Communicant de formation, il s’est engagé comme coopérant volontaire et défenseur des droits des peuples autochtones en Bolivie, en Colombie et au Guatemala.

Maélys Druilhe, étudiante à la maîtrise en science politique à l’UQAM et chercheure en résidence au sein de la Chaire-Raoul Dandurand pour lequel elle a été coordonnatrice de l’Observatoire de géopolitique pour l’année 2020-2021. Elle rédige son mémoire de maîtrise sur l’impact de l’extractivisme sur les femmes au Guatemala.

Emilie Matjasic, diplômée d’un double master en administration avec une spécialisation en responsabilité sociale des entreprises puis en gestion du développement international et de l’action humanitaire. Ses expériences professionnelles aussi bien dans le secteur privé que public ainsi que via les organes de développement international, dont le CECI, l’ont amené à travailler sur les enjeux de durabilité et l’intégration des vulnérabilités face au changement climatique. Elle est également coordinatrice internationale de l’association des Jeunes Ambassadeurs pour le Climat, animatrice de la fresque du climat et Ambassadrice de la Fondation Recyclápolis.

Cette activité est gratuite et ouverte à tous-tes mais l’inscription est obligatoire.

Inscription: cliquez ici

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !