Séminaire interdisciplinaire sur l'Amérique latine

Développement, jeunes et conflits

Jeudi 4 décembre 2014 de 12h30 à 14h00 A-3316, 4 décembre 2014

REPORTÉE AU JEUDI 4 DÉCEMBRE EN RAISON DE LA GRÈVE ÉTUDIANTE

Martha Lucia Gómez
Candidate à la maîtrise à l’UQAM

Pratiques de développement au milieu du conflit

Les années 2000 ont marqué l’essor de la microfinance et elle a été privilégiée comme stratégie de lutte contre la pauvreté au milieu d’un conflit armé. La région du Magdalena Medio en Colombie a été un laboratoire de développement et paix qui a généré des processus associatifs appelant à la pratique des mécanismes de financement. Quelle est la portée de l’accès au microfinancement pour l’économie paysanne dans les situations affectées par le conflit?

Roselyne Gagnon
Candidate à la maîtrise à l’UQAM

Regard sur la catégorie politique de la « jeunesse » et la formation de son identité politique en contexte d’après-guerre et postrévolutionnaire

Depuis la fin de la guerre au Nicaragua, la société est demeurée largement influencée par la mémoire collective de la révolution sandiniste des années 1970-1980. Le retour au pouvoir du Front sandiniste de libération nationale (FSLN) en 2006 a d’ailleurs eu comme effet de remettre au premier plan l’idéologie sandiniste et la ferveur révolutionnaire. Cependant, on parle très peu de la nouvelle génération, soit celle née dans l’ombre de la guerre et dont l’identité politique s’est formée dans ce contexte particulier. Cette présentation abordera la littérature sur le sujet afin de comprendre le processus de formation de l’identité politique des jeunes en contexte d’après-guerre et postrévolutionnaire. Quels sont les critères de définition de la catégorie politique « jeunesse » et quel rôle joue-t-elle dans une société? Comment se forme l’identité politique des jeunes? Quels sont les éléments qui exercent une influence sur celle-ci? Comment l’histoire d’une guerre et/ou d’une révolution affecte-t-elle la formation de l’identité politique de la nouvelle génération?

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !