Le CEIM est dirigé par Michèle Rioux, professeure au département de science politique à l’UQAM

Deux excellentes nouvelles pour le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Le communiqué a été publié le 4 mai 2020, 11 mai 2020, Michèle Rioux

Communiqué – 4 mai 2020

Deux excellentes nouvelles pour le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation

Le CEIM obtient du FRQSC un financement de plus de 285 000 $ pour sa programmation La mondialisation dans un contexte de grandes tensions. L’Amérique du Nord dans un contexte de grande tension.

Avec la révolution technologique, tout change très vite : le commerce électronique est en plein essor tout comme l’intelligence artificielle alors que la production se dématérialise et que les chaînes de valeur se recentrent autour des grandes régions du monde. Les accords commerciaux reflètent ces transformations, dans leur contenu comme dans leur orientation géographique. Ils les accentuent aussi, non sans d’ailleurs aggraver les fractures et les inégalités partout dans le monde.

C’est sur ces questions que se penchera l’équipe de recherche financée par le FRQSC au cours des quatre prochaines années. Dirigée par Michèle Rioux, professeure au département de science politique de l’UQAM et directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation, elle est composée de : Mathieu Arès, Université de Sherbrooke ; Rémi Bachand, UQAM ; Christian Deblock, UQAM ; Erick Duchesne, Université Laval ; Geneviève Dufour, Université de Sherbrooke ; Gilbert Gagné, Université Bishop’s ; Romain Lecler, UQAM ; Ting-Sheng Lin, UQAM ; Julien Martin, UQAM ; Éric Mottet, UQAM ; Richard Ouellet, Université Laval ; et Stéphane Paquin, ENAP.

Le CEIM obtient également la reconnaissance de la Faculté de science politique et de droit en tant que centre pour réaliser sa programmation 2020-23. La programmation couvre :
1) l’analyse des accords commerciaux et du régionalisme de troisième génération ainsi que des échecs du multilatéralisme ;
2) l’analyse des transformations structurelles de l’économie mondiale en rapport avec la révolution numérique et les enjeux transnationaux de régulation économique ;
3) le déplacement du centre de l’économie mondiale vers l’Asie-Pacifique ;
4) les enjeux du commerce progressiste et le retour des interventions de l’État ;
5) les fragilités et vulnérabilités de la globalisation.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !