De la défense de la démocratie en Amérique : qu’est-ce que la fin de la mission en Afghanistan signifie pour la promotion de la démocratie par les États-Unis ?

Ce document a été rédigé par Julie-Pier Nadeau, candidate au doctorat en science politique à l’UQAM et lauréate d’une Bourse Banque Scotia-IEIM 2021, 27 septembre 2021, Julie-Pier Nadeau

Dans le cadre de la série Regards de l’IEIM, nous avons le plaisir de vous proposer un texte intitulé « De la défense de la démocratie en Amérique : qu’est-ce que la fin de la mission en Afghanistan signifie pour la promotion de la démocratie par les États-Unis ? ».

Extraits :

[…] on peut se demander comment un président qui met la défense des droits de la personne au cœur de sa politique étrangère peut tout de même décider de se retirer de l’Afghanistan et laisser le champ libre aux talibans.
[…] la fin de la guerre en Afghanistan n’est pas une simple décision stratégique ou la mise en œuvre des décisions de l’administration précédente, mais plutôt une volonté de recadrage de la politique étrangère américaine.
L’implication, particulièrement militaire, devient de plus en plus difficile à « vendre » à une population qui remet en question la conception autrefois acceptée d’un intérêt national passant par l’hégémonie et la stabilité de la scène internationale.
[…] Joe Biden parle des relations internationales comme d’une lutte entre les démocraties et les gouvernements autocratiques. Ce discours, qui n’est pas sans rappeler la rhétorique de la guerre froide, est basé sur l’exceptionnalisme américain.

Découvrez le texte complet en pièce jointe.

Autrice

Julie-Pier Nadeau est candidate au doctorat en science politique à l’UQAM et chercheure en résidence à l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques. Elle est également récipiendaire d’une Bourse d’excellence Banque Scotia-IEIM 2021.

Document joint

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !