Cycle de conférences virtuelles interactives (Zoom et Facebook)

Crise d’hégémonie durant la pandémie de Covid-19: une analyse gramscienne

Mardi 27 avril 2021, dès 14h, en ligne

Séance du 27 avril 2021, 14h : Crise d’hégémonie durant la pandémie de covid-19: une analyse gramscienne *Cette séance est maintenant disponible sur YouTube* RÉSUMÉ : Gramsci avertissait qu’entre une ancienne forme de société qui se meurt et une nouvelle forme qui tarde à naître, une « variété de phénomènes morbides » occuperait le devant de la scène politique. Mon exposé cherche à démontrer la fécondité de la pensée gramscienne qui continue à offrir des pistes heuristiques pour étudier une nouvelle crise d’hégémonie du capitalisme. À l’appui, j’exploiterai les contributions d’auteurEs tels que H. Portelli, J.-M. Piotte, M.-A. Macciocchi, Ch. Buci-Glucksmann, R. Keucheyan et A. Tosel. J’illustrerai enfin la pertinence d’un modèle d’analyse politique gramscien pour scruter quelques problèmes actuels du capitalisme avancé. En m’inspirant de mes propres études : « Gramsci, les intellectuels organiques et la lutte sociale » paru dans l’ouvrage collectif Gramsci notre contemporain (2020) sous la direction de V. Lemay, A. Mouchtouris, M.-N. Laperrière et R. Bachand ; ainsi que « Crise d’hégémonie aux États-Unis et dans le monde : trois scénarios » in Antonio Gramsci. Textes choisis et traduits : « Retour d’une pensée du Sud pour le monde (2021) », dir. J.-B. Desnel. Avec Omer Moussaly, Université du Québec à Montréal et Université Laval Omer Moussaly est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université du Québec à Montréal (2014) et termine en ce moment un deuxième doctorat en philosophie à l’Université Laval, explorant les sources antiques qui sous-tendent la pensée républicaine d’Algernon Sidney. Sa première thèse porte sur les accents libertaires de la pensée d’Antonio Gramsci. Ses travaux de recherche traitent principalement des idées politiques et de la théorie critique. Il a été chercheur postdoctoral auprès de la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique (UQAM) et poursuit actuellement des activités de recherche auprès de la même institution où il a rejoint l’IEIM et le CEIM en tant que chercheur associé. Participer à la réunion Zoom https://uqam.zoom.us/j/82518980226?pwd=eHJ5ZXphT25Od0pqazk1T1prd2hhZz09 ID de réunion : 825 1898 0226 Mot de passe : 211352 Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/300199851541512?locale=it_IT Chaire Unesco – UQAM : http://www.unesco.chairephilo.uqam.ca/ Coordinatrice Ida Giugnatico (giugnatico.ida@uqam.ca)

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !