Comment éviter la falaise fiscale ?

Bulletin d’information, vol. 5, no 11, 8 décembre 2012, David Dagenais

Contenu
Comment éviter la falaise fiscale?, p. 2
La course à l’intégration régionale en Asie : quel modèle l’emportera ?, p. 4
États-Unis/Russie : commerce et droits humains liés, p. 6
Études économiques et articles connexes, p. 7 Résumé analytique Au lendemain de l’élection du président Obama pour un second mandat, la politique commerciale ne semble pas être une priorité. Les États-Unis sont au bord de la « falaise fiscale ». Le gouvernement est dans l’obligation de concocter un nouveau pacte budgétaire dans l’urgence s’il veut éviter que les hausses d’impôt et les compressions budgétaires qui entreront automatiquement en vigueur le 1er janvier 2013 ne plongent le pays dans le chaos et la récession. Sans surprise, les élus démocrates et républicains ne s’entendent pas et le bras de fer budgétaire se joue à nouveau à Washington. Les États-Unis ne pourront cependant pas ignorer le développement des affaires internationales bien longtemps. Les défis qui attendent l’administration Obama en Asie sont de tailles et ils nous permettront de constater si le pivotement vers l’Asie entamé par le département d’État sous l’impulsion d’Hillary Clinton survivra à son départ anticipé. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) a annoncé en novembre qu’elle irait de l’avant avec son projet de partenariat économique régional global (ANASE+6) qui regroupera ses principaux partenaires commerciaux au sein d’une communauté régionale où les intérêts de Pékin pèseront lourd dans la balance. Cet accord fera compétition au Partenariat transpacifique, le modèle d’intégration régionale asiatique promu par les États-Unis. Malgré la lutte partisane qui s’y joue, le Congrès a finalement été de l’avant avec la normalisation des relations commerciales avec la Russie. Les élus ont cependant tenu à lier ouverture au commerce et droits de l’homme, ce qui a grandement irrité Moscou.

Documents joints

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !