Appel à communications

Colloque de l’ACÉLAC 2017 du 3 au 4 juin à l’Université de Guelph

Murs, barrières et mobilité, 14 décembre 2016

L’Association Canadienne des Études Latino-Américaines et des Caraïbes (ACÉLAC) et les programmes interdisciplinaires d’Études latino-américaines et des caraïbes et de Développent international (LACS/IDEV) de l’Université de Guelph accueilleront le Colloque de l’ACÉLAC 2017 du 3 au 4 juin à l’Université de Guelph, qui se trouve à 90km de Toronto.
La construction et la déconstruction des murs – à la fois matériels et symboliques – ont joué un rôle fondamental dans la transformation de l’Amérique latine et des Caraïbes. Sur le plan historique, la région a été façonnée par la migration, de la colonisation à l’immigration plus récente, par des gens à la recherche de meilleures possibilités de vie, ce qui a entraîné la convergence des cultures. Mais la construction et la destruction des barrières ont également servi à sélectionner, inclure et exclure certains individus, groupes et formes d’expression culturelle. Au cours de la dernière décennie, certains gouvernements plus progressistes ont peut-être réussi à démolir quelques murs qui excluaient d’importants secteurs de la population depuis longue date. Pourtant, nous devons garder à l’esprit que les murs peuvent également offrir des espaces sécuritaires et fournir un environnement pour l’apprentissage ou l’expression artistique et politique, et que les barrières peuvent empêcher la représentation culturelle trompeuse, l’assimilation ou l’exploitation. Le thème central du congrès nous invite à réexaminer la construction et la déconstruction des murs physiques, symboliques, imaginaires et perçus. Outre des communications et des séances sur tout sujet touchant l’Amérique Latine et les Caraïbes, nous sommes particulièrement intéressés à des propositions explorant les thèmes discutés. En raison de la nature pluridisciplinaire de l’ACÉLAC, nous sommes très intéressés à des séances qui abordent ces thèmes d’un point de vue inter- et/ou multidisciplinaire. Nous encourageons aussi des communications individuelles. Pour plus d’information, contactez Pascal Lupien, coordinateur du programme, à l’adresse suivante : CALACS@uoguelph.ca. La date limite de réception de propositions des séances (panels) est le 30 décembre 2016. Vous devez soumettre une proposition d’une demi-page CALACS@uoguelph.ca La date limite de réception de propositions des communications est le 30 décembre 2016. Les propositions individuelles d’une page devraient aussi être soumises (en espagnol, anglais, français ou portugais) à travers du site web du colloque. Veuillez noter que vous devez être membre de l’ACÉLAC pour soumettre une proposition.

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !