Capital esthétique et agency des femmes musulmanes à N’Djamena

Jeudi 2 février 2023, 12h00, en ligne

À travers les différents usages du voile et ses accessoires, dénommée au Tchad lafaye, cette communication propose d’interroger la matérialité des rapports de pouvoir de genre. Portée par les femmes tchadiennes engagées en politique, il signe une image professionnelle marquée par la modestie et le respect de la tradition, légitimant leur accès à l’espace politique en se parant des atours de la bonne moralité. Utilisé sur le mode de la séduction par les plus jeunes, le lafaye permet de contourner les règles morales fortement conservatrices régissant l’espace public en jouant autour de ce que le voile laisse dévoiler. Stylisé et importé d’Occident, il symbolise l’accès aux classes aisées et aux réseaux économiques transnationaux. Loin d’être dans une position subalterne, les multiples stratégies vestimentaires usitées par les femmes tchadiennes dénotent de divers accommodements plus ou moins négociés avec les normes patriarcales dominantes.

Conférencière

Cécile Petitdemange est spécialiste de l’islam au Tchad. Titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université de Genève et de l’EHESS dirigée par Fabienne Samson et Didier Péclard, elle a soutenu sa thèse « Bricoler au rythme du politique: L’ambivalence des islams au Tchad » en décembre 2021. Elle est maintenant post-doctorante à l’Institut de Recherche pour le Développement au sein du projet RIMA (projet “Inégalités, radicalités et citoyennetés féminines: religiosités islamiques concurrentielles au Maghreb et Afrique de l’ouest islamisée”). Ses recherches actuelles portent sur la participation féminine islamique au sein de l’espace public par l’entremise des initiatives de lutte antiterroriste ainsi que sur les processus de voilement-dévoilement et leurs significations sociales.

Animateur

Issouf Binaté, enseignant-chercheur au département d’histoire à l’université Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et directeur associé de la Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO).

Inscription obligatoire (zoom)


Cet évènement s’inscrit dans le cadre de la série de midi-conférences organisées par la Chaire ICAO à l’hiver 2023. Consultez le programme complet ici.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !