Observatoire de l'économie politique de la défense (OEPD)

L’Observatoire en économie politique de la défense étudie les conséquences des phénomènes liés à la mondialisation sur les relations entre la politique des États en matière de défense, l’incidence de la sécurité sur la société et l’économie militaire. Il prête une attention particulière à la dissociation croissante entre la logique politique qui guide l’action des gouvernements et la logique économique alimentée par les grandes firmes militaires internationales.

Au sein de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), l’OEPD fait le pont entre deux grands centres de recherches soit le Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES) et le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM). Codirigé par Stéphane Roussel (Chaire de recherche du Canada en politique étrangère et de défense canadiennes) et Yves Bélanger (Groupe ressource sur l’industrie militaire et la sécurité), il relie des dimensions de l’univers sécuritaire rarement réunies. Ses travaux livrent ainsi une lecture à la fois globale et originale des enjeux propres à la défense et à la sécurité.

{{{La mission}}}

La mission de l’Observatoire est d’étudier les conséquences des phénomènes liés à la mondialisation sur les relations entre la politique des États en matière de défense, l’incidence de la sécurité sur la société et l’économie militaire.
Son objet d’étude se situe donc au carrefour du triangle formé par l’économie militaire, les stratégies des États et les idées portant sur la sécurité ancrées dans la société. Concrètement, ces objets peuvent toucher à :
– L’interopérabilité entre les forces armées et l’évolution technologique qui l’accompagne.
– L’évolution des budgets de la Défense.
– Les grands achats militaires, leurs effets structurants sur l’industrie ainsi que leurs impacts financiers.
– La transformation et la mondialisation de l’industrie de défense, non seulement au sein du bloc occidental, mais également en direction des nouveaux pays industrialisés.
– Les phénomènes continentaux et intercontinentaux qui bouleversent l’ordre planétaire. L’Observatoire prête une attention particulière à l’évolution des Amériques.
– Les alliances et ententes bilatérales entre gouvernements dont le nombre et la complexité des agendas interagissent sur les processus plus globaux.

Yves Bélanger, Directeur

belanger.yves@uqam.ca

Stéphane Roussel, Directeur

rouselle.stephane@uqam.ca

Marc-André Houle, Coordonnateur

Myriam-Zaa Normandin, designer web

info@zaa.cc

Observatoire de l’économie politique de défense (OEPD)

Département de science politique

Université du Québec à Montréal

CP 8888, succursale Centre-Ville

Montréal (Québec)  H3C 3P8 CANADA

Téléphone: 514 987-3000, poste 2296

Télécopieur: 514 987-0397

Publications et activités

| Aude-Emmanuelle Fleurant et Yannick Quéau

L’économie de défense face à un nouveau cycle : les dossiers chauds aux États-Unis

Mercredi 16 janvier 2013, 12h30 à l'UQAM

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !